Réduction électrochimique, sur cathode de mercure, de composés organostanniques en présence d'halogénures d'alkyle : étude du mécanisme et des intermédiaires réactionnels

par Christian Féasson

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Marguerite Devaud.

Soutenue en 1987

à Rouen .


  • Résumé

    La réduction des halogénures d'alkyl(aryl)étain, en solution méthanolique sur cathode de mercure, procède par l'intermédiaire de divers composés organomercuriques. L'étude des mécanismes mis en jeu montre que la première étape est monoélectronique dans le cas des halogénures organostanniques trisubstitués et biélectroniques dans le cas des halogénures organostanniques mono et disubstitués


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (200 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 109 références

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 87/ROUE/S001
  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences site Madrillet.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 87/ROUE/S001
  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées (Rouen Normandie).
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.