Approche critique de la clinique de l'apraxie et de l'atechnie

par Didier Le Gall

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Jean Gagnepain.

Soutenue en 1987

à Rennes 2 .


  • Résumé

    L'apraxie ne peut pas se résoudre dans les tentatives d'explications proposées tant au niveau théorique que clinique, tant dans le champ de la neurologie, de la neuropsychologie que dans celui des sciences humaines. L'atechnie, directement déductible du modèle écologique fourni par la théorie de la médiation met en échec tous les modèles élaborés jusqu'alors. L'atechnie n'est ni trouble du geste, ni trouble gnosique, ni trouble du schéma corporel, ni trouble de la dextérité, ni trouble de l'idéation, ni trouble des "objets". Ce travail montre que l'atechnie se manifeste au travers de plusieurs tableaux cliniques et que ces tableaux répondent à une certaine rationalité. Quatre grands types de troubles atechniques, correspondant chacun a un déficit technique spécifique, ont été identifies. -une atechnie mécanologique taxinomique traduisant un trouble dans les capacités de sélection des critères matériels, rappelant un déficit pseudo agnosique. Elle est donc un trouble de matériau. -une atechnie mecanologique générative traduisant un déficit des capacités de segmentation et d'engendrement des critères matériels. Elle est donc un trouble de l'engin. -une atechnie téléologique taxinomique traduisant un trouble du choix portant sur les dispositifs d'engins. Elle réalise un "jargon technique". Elle est donc un trouble de la tache. -une atechnie téléologique générative traduisant un déficit des capacités de segmentation et d'engendrement des dispositifs. Elle rappelle la dite apraxie idéatoire. C'est un trouble de la machine. La mise en évidence de ces tableaux cliniques permet de dépasser les clivages poses par les conceptions classiques, d'envisager une redistribution des pathologies et, peut-être, des perspectives de revalidation pour les malades.

  • Titre traduit

    Critical approach to the clinical and theoretical problems of apraxia and atechnia


  • Résumé

    Apraxia pose problems beyond the scope of the theoretical and clinical approaches offered at present in the fields of neurology, neuropsychology and the humanities in general. One of the disorders deducible from the "mediation theory" which we have called -atechnia- cannot be explained by any of the current models. Atechnia cannot be classified as a disorder of gesture, perception, body image, dexterity, ideation, or in the handling of objects. This study demonstrates that atechnia can be detected through a series of clinical pictures which appear to correspond to a rational structure capable of yielding to analysis. Four types of atechnia were identified: -taxinomic mecanologic atechnia corresponding to disorders, of selection of material criteria, recalling a pseudo-agnostic deficiency. This disorder is linked to materials. -generative mecanologic atechnia associated with the capacity of segmentation and the development of material criteria. This disorder is associated with tools. -taxinomic teleological atechnia related to disorder concerning sets of tools, leading to a kind of technical jargon. This disorder is associated with jobs. -generative teleological atechnia corresponding to a deficiency in the capacity of segmentation and the development of sets of tools recalling the so-called ideational apraxia. This disorder is associated with machines. The definition of the clinical pictures of atechnia should lead to a better classification of known pathologies and perhaps to improved perspectives of patient rehabilitation

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (338 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire centrale.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.