L'image de la révolution mexicaine de 1910-1920 à travers la presse française de l'époque

par Meledj Niagne

Thèse de doctorat en Études latino-américaines

Sous la direction de Jacqueline Covo-Maurice.

Soutenue en 1987

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Reflet des rapports sociaux et des tensions qui s'y manifestent, la presse écrite joue un grand rôle dans la formation et dans l'orientation des courants d'opinion concernant les événements, notamment sur l'étranger. En 1910-1920, la réalité politique, internationale et française, est placée sous le signe des tensions brutales et de crises spectaculaires. Pour des intérêts stratégiques et économiques, le Mexique surgit en arrière-plan d'une actualité tourmentée. Plus qu'un simple événement, la révolution mexicaine fait date dans l'histoire du monde extra-européen. La presse française prend conscience de ses répercussions internationales. Il est tentant de voir "comment" cette révolution est présentée au public de l'époque, dans des journaux représentatifs de Paris et de province. Il s'agit de déceler les grandes lignes de force idéologiques qui sous-tendent les discours des journaux, à travers l'analyse de certains aspects de l'événement tels la victoire "madériste" en mai 1911 et l'installation du nouveau régime révolutionnaire, l'affaire Benton et l'interventionnisme nord-américain. La rentabilité d'un message ne dépend pas uniquement de son contenu. La forme que prend la nouvelle est un langage aussi pertinent que son contenu même. La façon dont l'information mexicaine est transmise et mise en valeur, et dont elle s'articule au niveau de l'écriture, comme le montrent les premières parties de l'étude, contribue à définir des silhouettes de l'image recherchée. Si l'évolution des thèmes et leur orientation, si le repérage des omissions montrent qu'il existe des jugements tranchés sur les hommes de la Révolution tels Madero, Pancho Villa, Zapata, Carranza ou Huerta, on constate également, dans la dernière partie, des constantes, des éléments communs dans le contenu de l'information, d'un journal à l'autre. Le fonctionnement ("stratégies d'argumentation"), le sens du discours sur la révolution mexicaine sont indissociables de la norme de perception du monde - ou "théorie" - du journal. Au-delà de l'événement rapporté, il vise à orienter et à façonner le champ de la connaissance du lecteur de l'époque, tout en considérant ses spécificités


  • Résumé

    The press which reflects social relations and the tensions pervading them, plays a major part in the shaping of streams of opinion concerning events, more particularly those happening abroad. In 1910-1920, the international and French political reality was dominated by signs of brutal tensions and dramatic crises. Concerning strategic and economic interests, Mexico appeared in the background of an intricate political life. More than a mere event, the Mexican revolution mattered in the history of the extra-European world. The French press realised its international repercussions. It is tempting to see 'how' this revolution was depicted to the public of those days in the main Paris and provincial papers. The object is to detect the main ideological streams which underlay the discourse of the papers, through the analysis of some of the events such as the 'Maderist' victory in may 1911 and the setting up of the new revolutionary regime, the benton affair and north american intervention. The efficiency of a message does not only depend on its content. The form assumed by the news is as pertinent a language as its very content. The way in which the mexican news were transmitted and emphasised, and their articulation on the level of writing, contribute to the definition of the image we are looking for. If the evolution of the themes and their orientation, the detection of omissions show that there exist final judgements on such revolutionaries as Madero, Pancho Villa, Zapata, Carranza or Huerta, one can also observe, in the last part, permanent and common elements in the content of the news from one paper to the other. The workings - 'argument strategies' -, the meaning of the discourse on the Mexican revolution cannot be dissociated from the norm of perception - or 'theory' - of each paper. Beyond the event reported on, it aims at controling and shaping the knowledge of the reader of the day, while taking his idiosyncracies into account

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (581 f.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR Rennes 1987/37/1

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5437-1987-11
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.