Prolégomènes à une clinique de la personne : essai dans le cadre de la théorie de la médiation

par Laurent Ottavi

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Jean Gagnepain.

Soutenue en 1987

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Cet essai dans le cadre de la théorie de la médiation, s'inscrit dans la perspective de la théorie de la médiation de Jean Gagnepain. Nous tenterons, dans et grâce à cette méthode, de définir quelques "prolégomènes à une clinique de la personne". On conçoit souvent la clinique comme une application pratique des connaissances médicales ou de sciences humaines, pour notre part, nous nous intéresserons au fait clinique dans la mesure ou celui-ci procède de caractéristiques, de processus qui dépassent les finalités circonstanciées - conceptuelles ou pratiques-, de telle ou telle intervention. Notre effort vise à interroger les caractéristiques structurales de la situation clinique elle-même, et pour cela nous nous appuierons sur quelques points que le champ psychanalytique a permis de mettre en évidence. Nous postulerons que les processus mis en jeu sont sans doute ceux qui se trouvent altérés dans un certain nombre de pathologies, que la théorie de la médiation rattache aux dysfonctionnements de la structure de la personne, construisant donc ces prolégomènes à une clinique de la personne, nous n'aurons pas l'ambition de mener une étude nosographique, mais plutôt d'examiner le cadre qui sans doute peut être considéré comme un "réactif" apte à révéler les traits spécifiques de ces pathologies. Nous tenterons d'examiner les rapports et les différences qui en méthode apparaissent entre le champ et les réquisits d'une scientificité de l'humain d'une part, et celui d'un exercice clinique de l'autre. Nous postulons en effet que si ces deux orientations peuvent être conjointes dans la mesure ou chacune témoigne de facultés culturelles, elles sont pourtant à distinguer dans leurs organisations, nous tendrons à distinguer la clinique et ses diverses affectations; qu'il s'agisse de la thérapeutique qu'elle rend possible, ou de l'entreprise visant à vérifier ou expérimenter des procédures, qui l'inscrit alors dans le cadre de la démarche scientifique. Nous réglerons ensuite notre démarche sur les thèmes dégagés lors de rencontres cliniques et confronterons ces données avec l'effet limite d'un tel cadre. Celui-ci réalise le point de tension maximale, et dessine les principaux problèmes d'une "clinique de la personne", dans laquelle divers ensembles pathologiques seront à distinguer cliniquement bref, une tache ultérieure qu'appelleront peut-être de simples prolégomènes

  • Titre traduit

    The psychoanalytical process and the social relationship


  • Résumé

    This essay entitled "essai dans le cadre de la théorie de la mediation" comes within Jean Gagnepain's theoretical approach which he develops in his seminars at the user of language et des sciences de la culture de Rennes, France, within, an thanks to this method, I will aim at defining a few prolegomena to a clinical approach of the person. The clinical outlook has often been viewed as a practical application of knowledge either in medicine or human science, this study will be devoted to the analysis of clinical facts in so far as they encompass characteristics and processes which reach beyond the circumstantial purposes be they conceptual or practical of such and such an intervention. This essay aims at questioning the structural characteristics of the clinical situation itself, and in order to do so, it will use some points that the psychoanalytical field has highlighted, it will postulate that the processes involved are likely to be those which are affected in a number of different pathologies that the theory of mediation links with some malfunctioning in the structure of the person, this essay will not seek to offer a nosographical study, but will rather intend to examine the framework which can probably be considered as a reagent capable of revealing the specific features of these pathologies. The study will endeavour to analyse the relationships and differences in method which can be noticed between, on the on an , the field of scientific approach of the human being and, on the other, that of clinical practice, it will indeed be assumed that although these two approaches can be used together in so far as each proceeds from "cultural faculties", they are to be distinguished one from the other as far as their organisation is concerned. The study will tend to draw a line between the clinical approach and its various applications, be they the therapeutics it allows or the aiming at verifying or testing procedures which places it within the frame of scientific approach. The study will then focus on themes which have surfaced in the course of clinical sessions and will confront these data with the limits of such a situation, those limits define the point of maximum tension and outline the main problems of a clinical approach of the person, within which various pathological entities will have to be differentiated clinically

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (375 f.)
  • Notes : Thèse non corrigée

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire centrale.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.