Frittage et maitrise de la microstructure : analyse d'un modele theorique par dilatometrie, influence de la definition du cycle thermique sur les mecanismes de transport et sur l'evolution de la microstructure

par Christine Genuist

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Yves Laurent.

Soutenue en 1987

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Exploitation par analyse dilatometrique d'un modele theorique prenant en compte le frittage non isotherme d'un materiau. Developpe dans le cas de mecanismes de diffusion preponderants, il concerne l'etude du stade intermediaire du frittage, caracterise par une forte elimination de la porosite intergranulaire. L'exploitation analytique des mesures dilatometriques correlees a l'observation de l'evolution microstructurale a permis de mettre en evidence l'existence de phases de frittage pour lesquelles on a pu determiner le mecanisme de diffusion preponderant. Ces phases presentent des limites dependant du facteur vitesse de montee en temperature, qui joue lui-meme un role determinant dans l'evolution microstructurale. On a mis en evidence l'importance relative des diferentes phases lors de cycles de frittage sur des ceramiques de titanate de baryum


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (233 f.)
  • Annexes : 42 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1987/67
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.