Recherches sur la contribution du phosphore dans le controle de processus d'accommodation a la secheresse et aux fortes osmolarites chez le soja (glycine max)

par Dominique Rolin

Thèse de doctorat en Biologie et physiologie végétales

Sous la direction de François Larher.

Soutenue en 1987

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Etude sur plantes entieres, organes excises et cellules en culture. Etude des reajustements ioniques en relation avec les interactions phosphate/nitrate ou phosphate/potassium. Etude de l'equilibre amidon/saccharose au niveau foliaire. Etude des reponses d'un cultivar sensible et de celles d'un cultivar resistant. Mise en evidence de la contribution du glucose et de celle du saccharose a l'ajustement osmotique. Etude des effets des chocs osmotiques sur la respiration et sur l'efflux de protons des apex de racines. Etude des effets de la limitation en phosphate sur la production de biomasse et de ceux des osmotica sur l'inhibition de croissance en culture de cellules de racine. Utilisation novatrice de la spectroscopie rmn du **(31)p pour l'etude des reponses primaires de ces cellules a l'hyperosmolarite. Mise en evidence d'une alcanisation vacuolaire associee au stockage d'hexoses-phosphates.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (174 p.)
  • Annexes : 163 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1987/8
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.