Variations intra- specifiques chez l'abeille megachile rotundata f. : comparaisons morphologique, ecoethologique et biochimique de deux souches, une canadienne et une francaise

par Laurent Toe

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de J. N. TASEI.

Soutenue en 1987

à Poitiers .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Morphologie des antennes etudiees au meb: la souche canadienne possede une plus grande densite de sensilles placoides que la souche francaise, et ce chez les femelles. Observations ecoethologiques: plus grande precocite de la reprise d'activite matinale des femelles canadiennes; le garnissage des cellules d'elevage s'effectue grace a des voyages d'approvisionnement plus frequents pour la souche canadienne; plus grande richesse en pollen de luzerne des nids de souche canadienne. Attraction des megachiles pour la luzerne modifiable par conditionnement alimentaires des larves. Distinction des 2 souches par electrophorese enzymatique grace aux variations des esterases et de la lactate deshydrogenase. Etude du determinisme genetique des esterases


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 143 P.
  • Annexes : 144 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS-28-2-1092
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.