Contribution à l'extension de la méthode des moments en automatique : application à l'identification des systèmes linéaires

par Jean-Claude Trigeassou

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Pierre Bugnet.

Soutenue en 1987

à Poitiers .


  • Résumé

    Introduction d'une nouvelle théorie des moments partiels pouvant s'appliquer a l'identification des systèmes linéaires. Définition d'un modèle de sortie a moments partiels réinitialises, équivalent a un filtre a réponse impulsionnelle finie. Identification des systèmes linéaires continus et discrets par moments a horizon infini et moments partiels


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (310 p.)
  • Annexes : 179 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS-27-446
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.