Calcul des variations en cadre non reflexif : representation et relaxation de fonctionnelles integrales sur un espace de mesures, applications en plasticite et homogeneisation

par Guy Bouchitte

Thèse de doctorat en Sciences et techniques communes

Sous la direction de M. H. ATTOUCH.

Soutenue en 1987

à Perpignan .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Etude variationnelle de fonctionnelles convexes du type somomega f(x,u(x),du)dx lorsque la croissance de f necessite du travail dans un banach non reflexif. On abordera en particulier les questions relatives a la semi-continuite inferieure, la relaxation, la convergence variationnelle et l'approximation, l'equation d'euler. . . Ayant en vue certaines applications dans le dommaine de la mecanique (plasticite, milieux fissures), on s'interessera principalement au cas ou l'integrande f presente une croissance lineaire par rapport au gradient. Suivant une demarche desormais classique, cela nous amenera a etendre la definition de la fonctionnelle a des fonctions dont le gradient est une mesure bornee (espaces de type bv(omega ) ou bd(omega ). Dans cette optique, une contribution substanstielle est apportee (chapitres ii et iii notamment) au probleme de la relaxation sur un espace de mesures d'une fonctionnelle integrale dependant du parametre. Les 3 derniers chapitres ont une connotation beaucoup plus "appliquee" et sont consacres a quelques problemes d'homogeneisation et d'analyse limite issus des equations de la plasticite (chapitre v) ou de l'etude des phenomenes de diffraction en electromagnetisme (chapitre vi et vii)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 353 P.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Perpignan Via Domitia. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1987 BOU
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.