La dimension familiale dans la déliquance des jeunes : la fonction paternelle dans une lecture du passage à l'acte

par Maria Fatima Olivier Sudbrack

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Jacques Sélosse.

Soutenue en 1987

à Paris 13 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le but de cette recherche est de mettre a jour le sens profond du passage a l'acte des jeunes adolescents qui l'instance judiciaire identifie comme des "delinquants". Les jeunes etudies et leurs familles ont ete suivis dans un centre de consultation familiale pour problemes de l'enfance et de l'adolescence, dans le cadre d'une mesure educative a l'education surveillee, au cours d'une procedure judiciaire dans des differents tribunaux de paris et de la region parisienne. La demarche methodologique privilegie l'analyse du contenu des entretiens familiaux. Leur passage a l'acte est interprete dans la perspective theorique de l'approche familiale qui permet d'elargir et d'approfondir la comprehension du comportement delictueux des adolescents : le delit n'est plus considere ici comme l'effet d'un trouble personnel, mais comme la manifestation du dysfonctionnement du groupe familial. Il ne concerne plus simplement l'adolescent que les institutions de controle social etiquettent comme "delinquant", mais sa famille toute entiere. L'hypothese d'une defaillance de la fonction paternelle au sein des familles a transactions delictogenes a constitue le fil directeur de la lecture du materiel clinique qui est presente sous la forme d'etude de cas. D'apres l'auteur, par leur comportement delictueux, ces jeunes parlent d'une recherche qu'ils menent eux-memes.

  • Titre traduit

    The family dimension in juvenile deliquency = the father function in acting-out


  • Résumé

    This research intends to construct the profound sense of acting-out of adolescents which are identified as "delinquents" by law. We studied the adolescents and their families in a center for family consultation which are attached to the ministry of justice in paris. The method that we used privileged the content analysis of the family interviews that gave us the point of view of adolescents themselves. Their way of talking about their problems reveals the world of collectif imaginary which determines and expresses the singularities in which they live. The theory of the family therapy approaches helped us to interpret the acting-out which is no more considered as an effect of a personal trouble but as the effect of a disfunction of the whole family group that is, the delictuous acts have the function of balance and establish the regulation of roles inside of the family system.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (347, 92 f.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1987 019
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.