Contribution à l'étude des troubles de socialisation chez l'orphelin marocain : étude d'une population d'orphelins de mère ou de père issue de deux structures familiales différentes : famille conjugale et famille étendue au Maroc

par Bouchaib Moustaj

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Jacques Sélosse.

Soutenue en 1987

à Paris 13 .


  • Résumé

    Ce travail a ete realise sur 116 orphelins marocains, de pere ou de mere, appartenant a deux structures familiales differentes : famille traditionnelle de type etendu ou famille moderne, conjugale. Nous avons essaye de verifier deux hypotheses fondamentales : la premiere postule que l'orphelin de pere presente plus de troubles de socialisation que l'orphelin de mere. La seconde hypothese se situe a un niveau systemique different : celui de l'influence de la structure familiale d'appartenance du jeune orphelin sur la regulation du processus de socialisation. Il y aurait un effet d'interaction de la structure familiale sur l'intensite des troubles. Afin de verifier ces hypotheses, une batterie de tests a ete administree : - l'echelle de socialisation de gouph. - le test des construits personnels de kelly. - le test des trois personnages de backes. Les sujets etaient tous des citadins, ages de 16-18 ans, ayant tous le meme niveau d'etude, provenant du meme milieu socio- economique et vivant avec un seul parent. Il ne s'agit en aucun cas de famille reconstituee.

  • Titre traduit

    Contribution to the study of the socialisation troubles by the maroccan orphan born in the two different family structures : a conjugal family and an extended family


  • Résumé

    This study has been realised from one hundred and sixteen fatherless or motherless maroccan orphans, belonging to two different family structures : a tradional family of the extended type or a modern conjugal family. We've tried to check two basic assumptions : the first one postulates that the fatherless child shows more socialisation troubles than the motherless child. The second assumption takes place at a different system level, such as the influence of the family structures, where the young orphan lives, upon the regulation of the socialisation process. There would be an effect of interaction between the family structure and the intensity of troubles. In order to check those assumptions, a battery of tests has been dispensed : - the scale of socialisation from gouph. - the role construction repertory test from kelly. - the test of the three persons from backes. The subjects were all towns people, aged of sixteen to eigteen years, having all of them the same study level, coming from the same socio-economic circle and living with only one parent. It is not in any account a reconstructed family.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 297 f.-25 f

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1987 017

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5417-1987-475
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.