Etude du vécu sexuel de la femme marocaine à partir de deux échantillons de femmes hystériques

par Zakia Mzili

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Yves Baumstimler.

Soutenue en 1987

à Paris 13 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ma recherche s'intitule vecu sexuel de la femme marocaine. Un tel intitule suppose une elucidation prealable et commune de ce que subsume les mots "vecu sexuel". Il ne peut se reduire a la pratique ou aux comportements sexuels. Le theme porte sur le vecu sexuel de la femme en milieu marocain, aussi bien infantil qu'adulte. Pourquoi infantil? c'est justement, c'est celle qui a permis a freud de reperer le conflit nucleaire de la nevrose hysterique. C'est-a-dire, l'impossibilite rencontree chez le sujet, de liquider le complexe d'oedipe et d'eviter par la, l'angoisse de castration. Il faut noter que la theorie psychanalytique nous a aidee a partir de la parole des femmes a comprendre leur vecu sexuel qui est truffe de contradictions. La totalite de notre travail est effectue a l'hopital psychiatrique de sale'ar-razi pour l'etude de dix cas cliniques, agees de 18 a 45 ans. Le diagnostic du caractere pathologique du comportement sexuel etant tres difficile, nous avons choisi de contacter des cas hysteriques. Dans une societe qui est saisie au vif, qui se presente comme une societe au double visage antagoniste, ou toutes les normes psychique, sociale, familiale, parentale, religieuse et scolaire, condamnent une fille qui a perdu sa virginite, par exemple. Si la femme ne verbalise pas, elle somatise la souffrance de son corps, et par la meme, la revendication de la satisfaction sexuelle s'exprime. La crise semble etre la voie principale, quelle que soit donc, l'intensite de l'expression chez la femme ; le symptome hysterique prend la releve de la parole et trouve sa place dans ce manque ou il s'agit de le dechiffrer. La femme arabo-musulmane trouve son identite sexuelle dans le symbolisme maternel. Elle n'existe que par le statut de mere. Le fait d'etre une femme qui met un enfant au monde, la situe sur la meme place que sa mere, comme femme procreatrice. La femme sterile est rejetee, repudiee le recours a la sorcellerie a toujours ete la reponse ou plutot l'arme dont se sert la femme pour se defendre, se proteger, se signifier.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 363 p.
  • Notes : THESE NON REPRODUITE

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1987 018
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.