Missions et missionnaires anglicans en Afrique de l'Ouest et spécialement chez les Yoroubas de 1841 à 1914

par Nadjib Bouledroua

Thèse de doctorat en Études anglophones

Sous la direction de Christiane d' Haussy.


  • Résumé

    Pour mettre fin aux vieilles traditions sanguinaires des africains, les missions chretiennes de differentes confessions etaient determinees de changer radicalement l'esprit du paien, en lui imposant une nouvelle et meilleure civilisation : le christianisme. Pour reussir la politique des philanthropes anglais du debut du 19e siecle, la c. M. S. Entreprit en 1841, la conquete spirituelle des yoroubas. Grace aux efforts des esclaves affranchis, les valeurs victoriennes, le commerce legitime et le christianisme trouverent de fervents partisans parmi les yoroubas de l'afrique de l'ouest. Grace aux institutions de la c. M. S. En sierra leone, plusieurs esclaves affranchis eurent la chance d'apprendre une formation professionnelle. Certains devinrent missionnaires. Ils partirent ensuite dans leurs villages respectifs afin de precher le christianisme aux autochtones. Si la politique que pronait le philanthrope anglais rencontra beaucoup d'obstacles apres 1861, c'est a cause de la politique coloniale du gouvernement anglais qui voulait a tout prix imposer son influence en afrique. Vraisemblablement, le role que jouerent les missionnaires anglicans et africains dans la transformation de la pensee negre ne doit pas etre sous estime. Malgre les conflits, les missionnaires europeens et les africains s'etaient aides mutuellement. A vrai dire, la politique que pronait le philanthrope anglais thomas fowell buxton, la bible et la charrue, en afrique connut un grand triomphe dans le pays yorouba. Elle avait permis l'abolition definitive de la traite des negres, l'introduction du christianisme, l'etablissement d'un commerce legitime et l'education des paiens.

  • Titre traduit

    Missions and anglican missionaries in West Africa, and especially in the Yoruba land from 1841 to 1914


  • Résumé

    In order to put an end to the barbaric traditions of the africans, the christian missions were determined to change completely the pagan mind, by imposing upon him a new and better civilisation: christianity. To satisfy the philanthropic policy of the beginning of the 19th century, the church missionary society began in 1841, the spiritual conquest of the yorubas. Thanks to the educated slaves, victorian values, legitimate trade and christianity found many partisans among the yorubas of west africa. Thanks to the c. M. S. Institutions in sierra leone, many freed slaves acquired a new profession. Some became missionaries, then they returned to their respective villages to preach the gospel to the natives. If the policy of the english philanthropist found many obstacles after 1861, it was because of the british colonial policy, which was looking for more influence in africa. The anglican and african missionaries played a great role in changing the native mind. Despite the conflicts, the anglican missionaries and the africans helped each other. The doctrine of the philanthropist, thomas fowell buxton, the bible and the plough had a big success in the yoruba land. It put an end to the slave trade, helped the introduction of christianity, the establishment of legitimate trade and the education of the natives.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (302 f.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 281-291. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.