La tension créatrice entre les cultures britannique et akan : J.B. Danquah et M. Dei-Anang en quête de l'africanité

par Charles Yao Koumah

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de Robert Jouanny et de Michaud.

Soutenue en 1987

à Paris 12 .


  • Résumé

    Cette etude qui se propose d'apporter des reponses a des questions soulevees par le colonialisme britannique au ghana, s'ordonne autour de cette idee force : la rehabilitation de la personnalite africaine. Nos deux auteurs, j. B. Danquah et michael dei-anang ont oeuvre dans ce sens. Le premier pour rehabiliter la culture des akan du ghana et le dernier pour hisser l'homme noir sur le piedestal de la dignite humaine. Pour ce faire, dei-anang va jusqu'a personnifier l'afrique qu'il chante et qu'il glorifie dans ses oeuvres litteraires et notamment dans ses poemes. Dans cette entreprise, nous avons cherche a mettre en relief l'action de ces deux auteurs d'expression anglaise, action provoquee par ce qu'ils ont considere comme une fausse interpretation attribuee a la culture africaine et qui decoule du colonialisme. Le propos de ce travail est donc de suivre pas a pas, a travers leurs oeuvres, la demarche de danquah et de dei-anang en quete de l'africanite aboutissant a l'affirmation d'une nouvelle identite africaine. Nous avons demontre que, pour mener a bien cette tache, ils ont fait appel aux fondements historiques de la civilisation africaine.

  • Titre traduit

    Creative tension between British and Akan cultures : J. B. Danquah and M. Dei-Anang in quest of the African personality


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (XI-799 f.)

Où se trouve cette thèse ?