Trompette à six trous ou Analyse sémantique de corrélation dans les bases de données

par Yoshito Hanatani

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de François Bancilhon.

Soutenue en 1987

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .

Le président du jury était Claude Delobel.

Le jury était composé de Ronald Fagin, Guy Fayolle, Michel Scholl, Claude Delobel, Nicolas Spyratos, François Bancilhon.

Les rapporteurs étaient Ronald Fagin, Nicolas Spyratos.


  • Résumé

    Cette thèse propose, dans le cadre des bases de données relationnelles: (1) un modèle de propagation de mises à jour, appelé propagation à deux niveaux et (2) une théorie de la représentation des contraintes de dépendances. La propagation à deux niveaux a pour but les mises à jour auto-déductives avec une optimisation du coût de propagation en boucle tout en respectant strictement la sémantique de l'Univers. La théorie de la représentation est développée comme outil de la consultation de la sémantique pour la conception du schéma correspondant. Par une réduction radicale de la complexité d'expressions due à l'utilisation des objets simples appelés "bases" des contraintes, cette théorie permet de saisir la puissance déductive et les autres caractéristiques des contraintes, qui sont nécessaires pour la conception du schéma correspondant Partant d'une représentation uniforme des contraintes FD + MVD (dépendances fonctionnelles et multi-valuées), nous sommes amenés à comprendre que son extension aux contraintes FD + multi-JD (dépendances de jointure) est plus naturelle et plus significative. Le fondement de cette extension nous a conduit à une méthode de saisie directe de la contrainte utilisant la CDDO qui peut être considérée comme expression de dépendance d'une nouvelle catégorie.

  • Titre traduit

    Six holed trumpet or semantical analysis of correlation in the databases


  • Résumé

    This thesis addresses the following two issues of relational database theory: (1) a two-level update propagation model and (2) a representation theory of dependency constraints. The two-level propagation model is proposed for the auto-deductive updates with the minimum loop cost and with the strict respect of the semantics of the Universe. The theory of representation of constraints is developed as a design tool. By virtue of its radical reduction of the expression complexity through the use of the simple abject called "bases" of constraints, this theory enables us to seize the deductive power and all other characteristics of the constraints, which are necessary for the conception of the database scheme. Starting from a uniform representation of the FD + MVD constraints, we see that its extension to the FD + multi-JD constraints is more natural and significant. The foundation of this extension leads us to the direct grasp of the constraint using a configuration CDDO, which can be seen as a dependency expression of new category.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (IV-210-XIX p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. [I]-XIV

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1987)488
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.