Contribution à l'étude des systèmes ferromagnétiques réentrants à tendance verre de spin

par Isabelle Mirebeau

Thèse de doctorat en Sciences physiques

Sous la direction de Ian Campbell.

Soutenue en 1987

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .

Le président du jury était André Fert.


  • Résumé

    Les systèmes ferromagnétiques réentrants à tendance verre de spin se caractérisent par une distribution d'intéractions d'échange positives et négatives dont la valeur moyenne est positive. Nous avons effectué une étude expérimentale des alliages (Fe1-xMnx). 75PBAl amorphes, Nil- xMnx et Aul-xFex polycristallins et monocristallins. La confrontation des mesures d’effet Mossbauer, d’aimantation et de diffusion de neutrons montre qu'en dessous d'une température TK, des composantes de spin transverses à l'aimantation moyenne se gèlent. Par diffusion de neutrons aux petits angles sous champ magnétique, nous observons, en-dessous de TK, une "structure" magnétique caractérisée: par un maximum de la courbe de diffusion I (q) à une valeur non nulle de q. Cette structure a été étudiée en fonction de la température, du champ appliqué et de la concentration en utilisant des spectromètres deux axes et trois axes pour séparer les contributions élastiques et inélastiques. Les interprétations possibles de cette nouvelle structure sont discutées.

  • Titre traduit

    Experimental study of mixed ferromagnetic spin glass systems


  • Résumé

    The mixed ferromagnetic spin glass systems are characterized by a distribution of positive and negative exchange interaction whose maximum occurs at a positive value. We have undertaken an experimental study of amorphous Fe1-xMnx). 75PBAl, polycrystalline and monocrystalline Nil- xMnx and Aul- xFex alloys. By Mossbauer effect, magnetization and neutron scattering, we show that below a "canting" temperature TK, spin components transverse to the mean magnetization become frozen. Small angle neutron scattering studies with an applied field show a magnetic "structure" i. E. The intensity exhibits a maximum at a finite q value for temperatures below TK. This structure has been studied as a function of temperature, applied field and concentration using both small angle neutron scattering and 3 axis spectrometry where we separate the elastic from the inelastic components. Possible interpretations of this new structure will be given

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (205 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1987)487
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-034823
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.