Recherche dans un but de sélection des mécanismes impliqués dans la production de solasodine : utilisation de la variabilité observée in vitro (des cultures peu différenciées à la plante néoformée) chez Solanum laciniatum Ait. et Solanum khasianum C.B. Clarke

par Catherine Herbreteau-Lemonnier

Thèse de doctorat en Sciences biologiques

Sous la direction de

Soutenue en 1987

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .

Le président du jury était Georges Ducreux.

Le jury était composé de Georges Ducreux, Line Rossignol, Louis Cosson, Jean-Pierre Renaudin, Paul Steck.

Les rapporteurs étaient Louis Cosson, Jean-Pierre Renaudin, Paul Steck.


  • Résumé

    Solanum laciniatum Ait. Et Solanum khasianum C. B. Clarke ont été utilisés pour établir des cultures de tissus et des clones néoformés à partir de ces cultures. Une méthode d'analyse chromatographique (chromatographie liquide sous haute pression) a été mise au point pour déterminer et quantifier les glycoalcaloïdes de la solasodine synthétisés par les différents tissus de ces Solanacées. La variabilité des cultures de tissus, suspensions de cellules et plantes néoformées sur cals a été mise en évidence pour des caractères morphologiques, physiologiques et biochimiques (contenu alcaloïdique et pigmentaire). Un modèle du développement, de la synthèse et de l'accumulation des alcaloïdes a pu être décrit chez cette espèce. Des caractères de sélection variétale ont été définis. L'hybridation somatique par électrofusion entre protoplastes de S. Khasianum et S. Melongena a été suivie de la régénération de plantes. L'une d'entre elles a été identifiée comme un hybride somatique après une étude morphologique et une analyse des isozymes. Solanum laciniatum Ait. And Solanum khasianum C. B. Clarke were used to establish tissue cultures and to regenerate plant clones. H. P. L. C. (High Pressure Liquid Chromatography) method for solasodine glycoalkaloids analysis was applied to our material. Morphological, physiological and biochemical (Glycoalkaloids and pigments content) variabilities were studies on callus suspensions and regenerated plants of S·laciniatum. A model of developmental stages of the plant and the pathway of alkaloid synthesis and accumulation can be defined in this species. Breeding characters are established. The somatic hybridization of S·khasianum and S·melongena by electrofusion of protoplasts permitted the regeneration of plants. One of the plants regenerated after the fusion was identified as a somatic hybrid by morphological and isozyme analysis.

  • Titre traduit

    Morphological, physiological and biochemical analysis of the variability observed often in vitro culture of Solanum laciniatum Ait. And Solanum khasianum C. B. Clarke


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (220 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr., 23 p.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1987)446
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-034782
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.