Graffiti : un outil interactif et graphique pour la construction d'interfaces homme-machine adaptables

par Solange Karsenty

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Michel Bidoit.

Soutenue en 1987

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    L'importance croissante des interfaces homme-machine graphiques fait apparaître l'insuffisance des outils dont nous disposons pour la conception de telles interfaces. Certains principes comme la séparation de l'application et de l'interface sont établis, et contribuent à une clarification des problèmes inhérents aux interfaces homme-machine. Le rôle de l'interface est de décharger l'application de la gestion du dialogue et de la représentation graphique de divers objets manipulés par l'utilisateur. Le concepteur d'application et le concepteur de l'interface ne sont pas nécessairement les mêmes personnes, car les fonctions sémantiques de l'application peuvent être développées sans avoir connaissance des représentations graphiques et de la syntaxe du dialogue utilisateur. Notre objectif est de faciliter le travail du concepteur de l'interface : rapidité de construction, facilité de modification et réutilisation nous semblent être des facteurs clés du développement de bonnes interfaces, c'est-à-dire d'interface cohérentes et souples vis­ à-vis de l'utilisateur. Nous désirons également que ce dernier puisse adapter l'interface à ses goûts et à ses capacités, et non pas être contraint de s'adapter à l'interface. Dans cette thèse, nous analysons différents modèles de spécification et d'implémentation pour les interfaces homme-machine. Nous présentons une réalisation issue de cette analyse, Graffiti, qui vise les objectifs que nous nous sommes fixés aussi bien du point de vue du concepteur que du point de vue de l'utilisateur. Graffiti est un outil graphique et interactif pour la construction d'interfaces homme machine ; il permet de créer dans un langage visuel des interfaces graphiques variées : le concepteur manipule des entités graphiques appelées objets interactifs, définit leur comportement, établit des contraintes entre eux, et les compose pour former des objets plus complexes. Graffiti génère une description rechargeable et réutilisable de la structure de contrôle de l'interface, et gère le dialogue entre l'utilisateur, l'interface et l'application.

  • Titre traduit

    Graffiti : an interactive graphic tool for she design of flexible man-machine interfaces


  • Résumé

    With the increasing importance of man-machine interfaces appears the Jack of tools for the construction of such interfaces. Some principles such as the separation of the interface from the application are coming out. These principles help us to clarify the numerous problems of man machine interfaces. The role of the interface is to manage the dialogue, and to represent diverse graphic objects to be manipulated by the end-user. The application designer is not necessarily the interface designer: the semantics of the application can be developed without knowing about the graphics representations and the end-user manipulations. Our aim is to facilitate the construction of man machine interfaces: rapid development, easy modification and reusability are important factors toward the construction of flexible and consistent interfaces. Most interfaces are static: the user is forced to adapt him to the interface. We want the end-user to be able to customize the interface according to his taste and knowledge. In this thesis, we analyze different models of specification and implementation of man machine interfaces. We present a tool, Graffiti, for the construction of graphic interfaces. Graffiti is a graphic interactive tool; it is based on a visual language and aimed at various graphic man machine interfaces: the designer manipulates graphic entities named interactive objects, defines their behavior, establishes constraints between them and builds compound objects from elementary objects. Graffiti generates a description of the control structure of the interface. This description can be loaded, modified and is reusable by other applications. Graffiti manages the dialogue between the end-user, the interface and the application.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (pagination multiple)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1987)418
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-034753
  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque Centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : B 4399
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.