Étude de la synchronisation en phase, par injection, de deux lasers à argon ionisé (Ar⁺)

par Abderrahmane Boulharts

Thèse de doctorat en Physique atomique et moléculaire

Sous la direction de Alain Brillet.

Soutenue en 1987

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .

Le président du jury était Jacques Bauche.

Le jury était composé de Jacques Bauche, Alain Brillet, André Ducasse, Jean-Michel Lourtioz, Michel Desaintfuscien.

Les rapporteurs étaient Jacques Bauche, Jean-Michel Lourtioz.


  • Résumé

    Dans le présent mémoire, nous avons étudié la synchronisation en phase, par injection, de deux lasers à Argon ionisé oscillant en régime monomode longitudinal. Dans le chapitre un, nous avons présenté le fonctionnement et les différentes caractéristiques du Laser à Argon ionisé. Les principales hypothèses, concernant la création de l'inversion de population, sont énumérées. Dans le chapitre deux, après avoir modélisé le gain saturé du milieu amplificateur, nous avons calculé l'intensité émise par le Laser esclave en fonction: du gain non saturé, de l'intensité injectée et du déphasage entre l'onde injectée et l'onde auto-oscillante. Dans le chapitre trois, nous avons analysé les propriétés de la synchronisation en phase, et le transfert de stabilité du maitre oscillateur au Laser esclave, tant que leur décalage en fréquence est à l'intérieur de la plage d'accrochage par injection. Le chapitre quatre est consacré à l'étude d'un asservissement électronique de la cavité de l'esclave, afin de se prémunir des sauts en fréquence qui induisent des oscillations de la phase relative. Le dernier chapitre décrit les différents montages expérimentaux pour mesurer: le gain non saturé du milieu, les pertes par passage, la plage d'injection et l'intensité émise par l'esclave. En dernier lieu, nous avons asservi la cavité de l’esclave lorsque celui-ci est au-dessus du seuil d’oscillation.

  • Titre traduit

    Injection locking in argon ion lasers


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (147 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1987)408
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-034744
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.