Étude des caractéristiques du plasma dans la région cathodique d'une décharge luminescente d'azote

par Alvaro Margulis

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Jacques Jolly.

Soutenue en 1987

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .

Le président du jury était Anne-Marie Pointu.

Le jury était composé de C. Lejeune, P. Ranson, C. Fourrier, Jacques Jolly, Anne-Marie Pointu.


  • Résumé

    Ce travail concerne l'étude de la région cathodique d'une décharge continue, de type diode, fonctionnant en flux d'azote et en mode anormal. La pression d'azote et le courant de décharge sont typiquement de 1 torr et 10 mA respectivement. Les diagnostics spectroscopiques: émission spontanée, fluorescence induite par laser et effet optogalvanique laser nous permettent de déterminer un certain nombre de caractéristiques du plasma; entre autres, le profil longitudinal et radial des concentrations d’ions N (B) et N (X) et des neutres N2 (C) et la variation des températures rotationnelles des ions et des neutres dans la région cathodique. Les mesures de la température rotationnelle des ions N (X) sont faites par fluorescence induite par laser dans la lueur négative et par effet optogalvanique dans la gaine cathodique. Le signal optogalvanique résolu dans le temps est correctement représenté par un modèle faisant intervenir la différence de mobilité entre les ions N (X) et N (B). L'ensemble de ces résultats expérimentaux donne des informations sur les mécanismes prévalant dans la région cathodique de la décharge et permet la comparaison avec des modèles théoriques. Un modèle macroscopique (J. P. Bœuf et P. Ségur) faisant intervenir les équations de transport des ions et des électrons, l'équation de Poisson et une équation de transfert d'énergie des électrons sur le gaz rend bien compte du profil longitudinal de la concentration des ions dans la décharge. Notamment du rapport entre la densité dans la gaine cathodique et celle correspondant au maximum dans la lueur négative. D'autre part, le calcul de la fonction de distribution en énergie des électrons rapides du plasma (A. M. Pointu), créés à partir du faisceau d'électrons issu de la gaine cathodique, permet de déterminer dans la lueur négative le terme de création des ions en chaque point. Ce terme source est directement lié à l'émission de lumière des ions excités et décrit correctement la décroissance de l'intensité lumineuse lorsque l'on s'éloigne de la cathode.

  • Titre traduit

    Study of plasma characteristics in the cathode regim of a nitrogen glow discharge


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (88 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 85-86

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1987)407
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-034743
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.