Organisation et structure primaire des gènes codant pour les ARN ribosomiques dans le génome mitochondrial du blé Titicum aestivum

par Denis Falconet

Thèse de doctorat en Sciences biologiques

Sous la direction de Francis Quétier.

Soutenue en 1987

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .

Le jury était composé de Francis Quétier.


  • Résumé

    Les ARN ribosomiques (ARNr) mitochondriaux 55, 18S et 26S sont codés uniquement par l'ADN mitochondrial (ADNmt) chez le blé Triticum aestivum. Les fragments de restriction Sal I de l'ADNmt de blé ont été clonés dans le plasmide pBR322 et le cosmide pHC79. Les plasmides hybrides contenant les gènes codant pour les ARNr ont été identifiés par hybridations moléculaires avec les différents ARNr marqués au 32p. L'établissement des cartes de restriction des fragments ainsi identifiés a permis de montrer que : -Les gènes 5S et 18S sont proches l'un de l'autre et le gène 26S se trouve à un autre endroit du génome. -Les gènes 5S et 18S se trouvent à l'intérieur d'une séquence répétée, R, d'environ 4 kpb. Cette unité est bordée par 4 séquences désignées u, v, w et y, avec les orientations v-R-w, v-R-y, u-R-w, et u-R-y. Nous en concluons que les gènes 5S et 18S se trouvent à plusieurs endroits différents dans le génome mitochondrial du blé et suggérons que des recombinaisons réciproques intra -et/ou intermoléculaires entre de telles séquences répétées produiraient d'importants réarrangements génomiques et contribueraient ainsi à l'hétérogénéité physique observée dans la plupart des ADNmt des plantes. Nous proposons deux modèles pour expliquer les interconversions "site spécifique" entre de telles séquences. L'organisation du gène 26S est similaire et nous montrons que pour ce gène l'un des modèles proposés est le plus probable. La séquence nucléotidique du gène 26S et des régions adjacentes a été déterminée et comparée avec les séquences correspondantes dans les mitochondries de plantes, les chloroplastes et E. Coli. Cette analyse nous a permis de mettre en évidence trois régions variables à l'intérieur du gène dont deux reflèteraient des différences entre les plantes monocotylédones et dicotylédones. Les extrémités 5' et 3' du gène ont été déterminées par cartographie à l'aide de la nucléase S1. Le gène 26S mitochondrial comporte 3465 nucléotides et ne possède pas d'intron. Les séquences supplémentaires observées dans cet ARNr pourraient provenir d'autres endroits du génome. En outre, nous avons mis en évidence dans ce génome, l'existence de petites séquences répétées et d'une séquence chloroplastique.

  • Titre traduit

    Organization and primary structure of the ribosomal genes in the wheat mitochondrial genome : Triticum aestivum


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (166 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 144-166

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1987)285
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-034612
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.