Étude expérimentale et théorique de quelques processus de collisions mettant en jeu des alcalins très excités et différents perturbateurs moléculaires aux énergies thermiques

par Didier Paillard

Thèse de doctorat en Sciences physiques

Sous la direction de Michel Barat.

Soutenue en 1987

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .

Le jury était composé de Michel Barat.


  • Résumé

    Cette thèse est une étude expérimentale et théorique de collisions inélastiques entre alcalins excités (Na et Rb) et molécules (0 ₂ ,N ₂ ,H ₂ ,et D ₂ ) aux énergies thermiques. Plus précisément, on considère des transferts intermultiplets induits par collisions dans des alcalins dont l'excitation électronique est environ 4 ev, et on s'intéresse à la façon dont l'énergie totale disponible dans le système se redistribue sous forme d'énergie interne de la molécule, électronique de l'alcalin et cinétique de la paire alcalin-molécule. Les valeurs absolues des sections efficaces des processus étudiés sont mesurées en faisceaux croisés à différentes énergies de collision. Les résultats expérimentaux sont confrontés aux prédictions données par des modèles théoriques relativement simples et néanmoins très efficaces. Les informations que ces modèles apportent sur la manière dont se redistribue l'énergie au sein des différents états du système alcalin-molécule sont indispensables pour interpréter complètement les résultats expérimentaux sur ces processus complexes. Les transferts inélastiques induits dans les alcalins excités en collision avec l'oxygène et l'azote sont décrits dans le cadre du modèle multicroisement. Cette étude tend à montrer que la majeure partie de l'énergie électronique des niveaux excités de l'alcalin est transférée sous forme d'énergie interne de la molécule. Les collisions avec l'oxygène peuvent également donner lieu à une réaction chimique. Nos calculs ont permis de préciser le mécanisme responsable de cette réaction chimique, et d'étudier la compétition entre transferts inélastiques et réactifs. Enfin, l'étude de transferts inélastiques induits par l'hydrogène a permis de mettre en évidence un transfert quasi-résonnant d'énergie impliquant des transitions rotationnelles dans la molécule.

  • Titre traduit

    Experimental and theoretical study of some collisional processes between highly excited alkali atoms and various molecular perturbators at thermal energics


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (192 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1987)278
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.