Contribution à la théorie des fluides coulombiens et des solutions électrolytiques

par Jean-Michel Caillol

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Dominique Levesque.

Soutenue en 1987

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .

Le président du jury était Rémi Jullien.

Le jury était composé de C. Brot, Dominique Levesque, Rémi Jullien, Claire Lhuillier, Philippe Choquard, Savo Bratos, J. P. Badiali.


  • Résumé

    Dans la première partie de la thèse, nous déterminons les diagrammes de phase de modèles de plasmas classiques bidimensionnels à l'aide de simulations numériques Monte-Carlo. Nous montrons que le plasma à une composante présente une transition fluide-solide dont nous déterminons la température et la chaleur latente. Pour le plasma à deux composantes, nous établissons l'existence de deux phases fluides une phase diélectrique, stable à basse température et une phase conductrice à haute température. La transition de Kosterlitz-Thouless entre ces deux phases change de nature lorsque la densité s'accroît : de continu à basse densité elle devient du premier ordre à haute densité. La seconde partie de la thèse est consacrée à l'étude des solvants polaires et des solutions électrolytiques. Les systèmes que nous considérons sont composés de molécules et d'ions ayant une forte interaction répulsive à courte distance et caractérisés d'un point de vue électrique par les multi­pôles de leurs distributions de charges et leurs tenseurs de polarisabilité. Les propriétés thermodynamiques, diélectriques et structurales du solvant pur sont déterminées à l'aide de simulations numériques et d'approximations théoriques. Nous dérivons les relations entre les coefficients phénoménologiques caractérisant les propriétés électriques d'un électrolyte constante diélectrique, conductivité et les fonctions de corrélation dépendant du temps de la polarisation du solvant et du courant ionique. Ces relations dépendent de la géométrie et des conditions aux limites du système et nous donnons leur expression explicite dans le cas des systèmes périodiques considérés dans les simulations numériques. Ce résultat théorique nous a alors permis d'évaluer, pour la première fois, la constante diélectrique et la conductivité d'un modèle simple d'électrolyte.

  • Titre traduit

    Contribution to the theory of coulombic fluids and electrolyte solutions


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (162 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 157-161

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1987)241
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-034567
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.