Étude statistique de la propagation radiomobile en milieu urbain

par Ammar Sedrati

Thèse de doctorat en Mathématiques

Sous la direction de Xavier Guyon.

Soutenue en 1987

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .

Le président du jury était Xavier Guyon.

Le jury était composé de Xavier Guyon, Georges Oppenheim, Gerald Mazziotto, Didier Dacunha-Castelle, Alain Maloberti.


  • Résumé

    Les phénomènes de propagation d'une communication hertzienne milieu urbain, entre un émetteur fixe et un récepteur mobile conduisent à modéliser la puissance reçue en un point par une variable aléatoire. Cette dernière s'exprime comme le produit des trois variables suivantes: une puissance moyenne, une variable aléatoire suivant une loi de Rayleigh représentant les fluctuations rapides dues aux trajets multiples, et enfin une variable aléatoire qui suit une loi log-normale représentant les variations lentes dues è l'effet des asques. La puissance reçue dans toute zone et au cours du temps se représente par un processus stochastique à plusieurs indices. L'objet de cette thèse est d'apporter des informations sur la distribution statistique de ce processus. Plusieurs modèles plus au moins compliqués sont proposés. La puissance moyenne est mise en corrélation avec divers facteurs susceptibles de représenter le degré d'urbanisation. De notre étude, il est apparu que le pourcentage de surface occupée par les immeubles, dont la hauteur est supérieure ou égale à douze mètres, a la plus grande influence sur la propagation.


  • Résumé

    The phenomenon of urban radio propagation, between a fixed transmitter and a mobile receiver suggests to represent a received power at a given point by a random variable. It can be split into the product of the three independent variables: an average power, a Rayleigh random variable representing fast fluctuations due to urban multipath, and finally a log-normal random variable which represents slow variations due to the obstacle effect. The idea developed in this thesis consists in representing received power in different places at different times of the given area by a multiparameter stochastic process. The average power is closely connected with different factors susceptible of representing degree of urbanization. From our study, it has appeared that the percentage of area occupied by buildings higher than twelve meters has the most important influence on propagation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (124 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 88-92

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1987)222
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-034549
  • Bibliothèque : Bibliothèque Mathématique Jacques Hadamard (Orsay, Essonne).
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : SEDR
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.