Dynamique de la photodissociation de H₂CO : détermination de la distribution de H₂ (v. J) par DRASC, relaxation rotationnelle de H₂

par Dominique Debarre

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Jean-Pierre Taran.

Soutenue en 1987

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .

Le président du jury était J. A. Beswick.

Le jury était composé de Jean-Pierre Taran, J. A. Beswick, Pierre Giacomo, Claude Leforestier, Sylvain Liberman.


  • Résumé

    Le formaldéhyde (H2 CO), molécule tétraatomique simple, est photodissocié par un rayonnement UV en H2 + CO. Ces fragments se séparent très rapidement, empêchant les échanges d'énergie entre différents degrés de liberté. Ainsi, la détermination de l'état interne des fragments donne une image de l'état de transition. Du fait de leur comportement dissymétrique, les fragments ont des distributions différentes. L'excitation rotationnelle de CO est très élevée et celle de H2 plus modeste alors que la vibration de H2 est très excitée et celle de CO pratiquement pas. L'étude de la dissociation rovibrationnelle de l'hydrogène, objet de ce mémoire ne peut se faire à l'heure actuelle que par DRASC (Diffusion anti-Stokes cohérente). L'énergie interne élevée du fragment a permis en outre d'étudier expérimentalement pour la première fois la relaxation rotationnelle de l'orthohydrogène par l'hélium (v= 1, 2 et 3, J ≤ 7). Malgré le retard de 150 ns entre l'impulsion de photolyse et la mesure imposée par le mécanisme prédissociatif, et malgré le refroidissement de la translation par un ajout d'hélium requis pour améliorer la sensibilité, il est montré que les distributions mesurées sont peu affectées par la relaxation. Un calcul simple des sections efficaces Raman a été également mis au point pour les molécules diatomiques.

  • Titre traduit

    Photodissociation dynamics of H₂CO : determination of the H₂ (v. J) distribution by cars, H₂ rotational relaxation


  • Résumé

    Formaldehyde (H2 CO) is dissociated by UV radiation into H2+co. The fragments of this simple tetraatomic molecule separate very quickly, preventing energy transfer between different degrees of freedom. Thus the determination of the fragments internal state allows us to describe the transition state. Due to their asymmetric behavior, the fragments have different distributions. Co has very high rotational and nearly no vibrational excitations while H2 has modest vibrational and high vibrational ones. The H rovibrational 2 for the time being, only be distribution studied in this dissertation, can determined by CARS (Coherent anti-Stokes Raman Scattering). Moreover, the high to study experimentally for orthohydrogen by helium, internal energy of this fragment the first time the rotational (v = 1, 2 and 3, J≤7). Bas allowed us relaxation of Despite the 150 ns delay between photolysis and CARS pulses due to the predissociative mechanism, and despite the helium translational cooling required to increase sensitivity, it can be proved that the distributions measured are unchanged by the relaxation (within experimental uncertainties). A simple calculation of Raman cross sections has also been derived for diatomics molecules.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (157 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1987)215
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-034543
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.