Élaboration d'aciers au chrome par métallurgie des poudres

par Roger Dessieux

Thèse de doctorat en Sciences appliquées. Métallurgie

Sous la direction de Georges Cizeron.

Soutenue en 1987

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .

Le président du jury était Georges Cizeron.

Le jury était composé de Yves Bienvenu, Michel Genet, Gérard Maeder, Robert Lafont, Georges Cizeron.


  • Résumé

    Pour définir les conditions optimales d'obtention par P. M. D'aciers au chrome (à taux de carbone bien définis, de densité et d'hamogénéité satisfaisantes, et présentant des carbures fins et réguliers), les phénomènes intervenant pendant le frittage sous différentes atmosphères (hydrogène, Argon, Vide) de plusieurs systèmes Fer-Chrome-Carbone ont été analysés. Dans une première partie, après avoir suivi le comportement des élémentaires purs (fer, chrome et graphite), les mélanges binaires Fe-Cr, Fe-C, Cr- ont été abordés avant d'étudier différents ternaires Fe+Cr+Graphite (avec Cr. ≤ 30%, C≤1,5% mass. ) Les techniques expérimentales utilisées (analyse des gaz O2 - CO- CO2 - H2O, dilatométrie, microsonde, RX …) ont montré l'influence considérable des oxydes superficiels et de leur réduction (donc de la nature de l'atmosphère) sur le frittage de tels systèmes. La connaissance des processus intervenant pendant le transfert thermique ne permet cependant pas de résoudre parfaitement le problème de l'homogénéité des aciers ainsi élaborés. Dans une deuxième partie, l'utilisation de poudres préalliées a permis:- soit d'utiliser une poudre Fe 20Cr qui supprime les difficultés d'homogénéisation entre les éléments métalliques ainsi que l'apparition d'une porosité de seconde espèce - soit d'introduire le carbone par l'intermédiaire d'une poudre de fonte ou de carbure de chrome Cr3c2 L'analyse des phénomènes se déroulant avec ces différents mélanges a permis de définir les conditions optimales d'élaboration d'aciers Fe-Cr-C à partir de poudre (Fe 20Cr) additionnée de graphite ou de Cr3c2 soit: -température de frittage limitée à 1240°C évitant l'apparition néfaste d’une phase liquide - traitement sous vide favorisant la réduction des oxydes et la sphéroidisation des pores -chauffage rapide limitant l'oxydation et réduisant la décarburation. Les aciers ainsi obtenus présentent une excellente densité, une teneur en carbone reproductible et des carbures finement dispersés.

  • Titre traduit

    Elaboration of chromium steels by pourder metallurgy


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (232 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 222-229

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1987)208
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-034536
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.