Contribution à l'étude comparative des transformations structurales et en particulier des phénomènes de précipitation se produisant au cours de divers traitements thermiques dans des alliages synthétiques au Mn et au Ni du type maraging simplifié

par Noureddine Bouzid

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Colette Servant.

Soutenue en 1987

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .

Le président du jury était Jean Philibert.

Le jury était composé de Colette Servant, C. Petitpast, Georges Cizeron, Jean Philibert, Olivier Lyon, Jean Morlet.


  • Résumé

    Cette étude a eu essentiellement pour objet de comparer l'influence de la substitution du Mn au Ni dans les alliages du type maraging Fe NI Co Mo. L'analyse dilatométrique en conditions anisothermes a montré que la transformation α→у s'effectue en une ou plusieurs étapes successives suivant la teneur en Mn, Co et Mo de l'alliage : elle est également fonction de la vitesse de chauffage imposée au matériau. En dessous d'une vitesse de chauffage critique, Vc, la transformation austénitique se fait selon un mécanisme diffusionnel, au dessus, c'est le cisaillement qui devient prépondérant. En conditions isothermes, le durcissement du matériau est essentiellement dû à la précipitation du composé intermétallique Fe₂Mo et de phase ω dans le cas de l'alliage 74Fe - 12Mn - 9Co - 5Mo (% masse) et uniquement de composé X dans le cas de l'alliage 71Fe - 12Mn - 9Co - 8Mo (% masse). Dans le cas de l'alliage 68Fe - 18NI - 9Co - 5Mo (% masse) le durcissement est lié à la formation et à la croissance de la phase ω et du composé intermétallique Ni₃ Mo. Les études de diffusion des rayons X aux petits angles classique et anomale ont montré que les rayons de GUINIER des particules de phase w de l'alliage 68Fe - 18NI - 9Co - 5Mo (% masse) dont la composition chimique est proche de la formule A₂B et du composé X de l'alliage 71Fe - 12Mn - 9Co - 8Mo suivent tous deux une loi puissance du type RG α tα : dans laquelle la valeur de l'exposant a est intermédiaire entre celle prévue théoriquement par les deux modèles de LIFSHITZ - SLYOZOV et K BINDER. Par ailleurs, l'analyse cinétique de la précipitation de la phase ω a permis d'établir une loi d'échelle du type S(q,t) q1³= F(q/ql) indépendante des·conditions de vieillissement. Les essais de diffusion neutronique aux petits angles ont confirmé que dans le cas de l'alliage 74Fe - 12Mn - 9Co - 5Mo. La séquence de précipitation serait bien la suivante : : Fe₂Mo puis phase (ω) métastable.

  • Titre traduit

    Contribution to the comparative study of structural transformations and, in particular precipitation phenomena during different thermal treatments in simplified maraging type synthetic alloys with Mn and Ni


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (pagination multiple [276] p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1987)183
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-034514
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.