Alcaloïdes pyrrolizidiniques de Hugonia oreogena et H. Penicillanthemum (Linacées) : détermination structurale et synthèse : étude ethnobotanique des plantes de la pharmacopée traditionnelle au Niger et détermination structurale de constituants de l'une d'elles, Ipomoea muricata (Convolvulacées)

par Halid Ikhiri

Thèse de doctorat en Sciences physiques

Sous la direction de Pierre Potier.

Soutenue en 1987

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .

Le président du jury était Marcel Fetizon.

Le jury était composé de Pierre Potier, Marcel Fetizon, Jean-Marie Bessière, André Cavé, André Ménez.

Les rapporteurs étaient Jean-Marie Bessière.


  • Résumé

    Quatre alcaloïdes pyrrolizidiniques nouveaux ont été isolés de deux plantes de Nouvelle Calédonie: Hugonia oreogena et H. PenicilZanthemum (Linacées). Le composé majoritaire (appelé absouline) est la p-méthoxy-transcinnamido-1 pyrrolizidine: sa synthèse a été réalisée en six étapes à partir de la ()1-proline. Une étude ethnobotanique des plantes médicinales du Niger a été entreprise : une partie des résultats est exposée. Parmi les plantes répertoriées, l'une d'elles, Ipomoea muricata (Convolvulacées) réputée antivenimeuse et antispasmodique, a fait l'objet d'une étude chimique et d'un début d'essais biologiques. A côté de la columbine, diterpène connu dans d'autres familles végétales, sept alcaloïdes ont été extraits: ils sont tous de type indolizidinique; quatre sont décrits ici pour la première fois: isoipornine, méthoxy-ipomine, diméthoxy-ipomine et ipalbidinium.

  • Titre traduit

    Pyrrolizidine alkaloids of Hugonia oreogena and H. Penicillanthemum (Linaceae) : structural determination and synthesis, ethnobotanical study of the traditional pharmacopocia of Niger, structural determination of constituents of one of them : ipomea muricata (convolvulaceae)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (128 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 124-128

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1987)172
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.