Étude de systèmes dibaryoniques étranges dans les réactions K⁻ + d → K⁺ + X⁻, K⁻ + d → π ⁻ + X⁺ et π ⁺ + d → K⁺ + X⁺ entre 0,9 et 1,4 GeV/c

par Claude Pigot

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Eugène Pauli.

Soutenue en 1987

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .

Le jury était composé de Eugène Pauli.


  • Résumé

    Cette thèse présente les résultats de l'analyse de l'expérience "Dibaryon" (PS159) réalisée au CERN. Cette expérience étudie les systèmes dibaryoniques étranges dans les réactions K- + d →K+ + X-, K- + d →π- + X+ et π+ + d → K+ + X+ entre 0,9 et 1,4 GeV/c. Une limite supérieure en section efficace est établie, de l'ordre de 5 à 40 nb/sr à 0°, pour la production d'un dibaryon d'étrangeté S = -2 recherché dans la réaction K- + d → K+ + X-, pour une masse comprise entre 2100 et 2500 MeV/c2. Un signal dans le spectre de masse du système X+, à 2129 MeV/c2, déjà mis en évidence dans la réaction K- + d →π- + X+ est observé dans la réaction π+ + d →K+ X+. Son étude est poursuivie dans ces deux voies à différentes énergies. Le modèle du diagramme triangulaire, avec sigma intermédiaire échangé, permet de rendre compte de la variation de la section efficace de production entre les deux voies et en fonction de l'énergie.

  • Titre traduit

    Study of strange dibaryonic systems in the reactions K⁻ + d → K⁺ + X⁻, K⁻ + d → π ⁻ + X⁺ et π ⁺ + d → K⁺ + X⁺ between 0. 9 and 1. 4 GeV/c


  • Résumé

    This thesis presents the results of the analysis of the experiment "Dibaryon" (PS159), performed at CERN. This experiment studies the strange dibaryonic systems in the reactions K- + d →K+ + X-, K- + d →π- + X+ et π+ + d → K+ + X+ between. 9 and 1. 4 GeV/c. A dibaryon, with strangeness -2, is searched for in the reaction K- + d → K+ + X-. An upper limit for the production cross section of such a state is established in the range 5 to 40 nb/sr, for a dibaryon mass between 2100 to 2500 MeV/c2. A signal in the mass spectrum of the x+ system, at 2129 MeV/c2, already indicated in the reaction K- + d →π- + X+, is observed in the reaction π+ + d →K + X+. A study of this signal is performed in these two channels at different energies. The triangular diagram model, with an intermediary sigma exchanged, is in good agreement with the variation of the production cross section in the two channels and as a function of the energy.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (170 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 162-166

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1987)158
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-034493
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.