Étude de l'opéron dicB impliqué dans le contrôle de la division cellulaire chez Escherichia Coli

par Kaymeuang Cam

Thèse de doctorat en Microbiologie

Sous la direction de Jean-Pierre Bouche.

Soutenue en 1987

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .

Le président du jury était Jean-Luc Rossignol.

Le jury était composé de Jean-Pierre Bouche, Raymond Devoret, Luisa Hirschbein, Jean-Luc Rossignol.

Les rapporteurs étaient Raymond Devoret.


  • Résumé

    Un mutant de type fts, dicA1, a été isolé dans la région de terminaison de réplication chez la bactérie Escherichia coli. Les travaux antérieurs suggéraient que dicA régule négativement un gène adjacent dicB codant pour un inhibiteur de division. Dans ce travail, j'ai entrepris de caractériser dicB. Sa position pouvait être estimée par la position d'insertions de transposons supprimant le phénotype mutant, et de la non-transformabilité de souches dicA1 dicB::Tn5 ou délétées pour la région dicAB par des plasmides supposés contenir dicB. J'ai séquencé la région de 1,7 Kb contenant dicB. L'analyse de la séquence a suggéré la présence de 6 phases de lecture organisées en opéron, dont une (ORF4) est imbriquée en phase dans une autre (ORF4'). Le clonage de ces deux ORFs sous contrôle du promoteur lacZp m'a permis d'une part d'identifier le produit de l'ORF4 à DicB, et de calculer d'autre part que l'arrêt de division dû à DicB a lieu 10 min avant la division cellulaire, à 37°C. Par la conjugaison de techniques d'expression de protéines in vitro et in vivo et la construction de fusions traductionnelles, j'ai montré que les 6 ORFs de l'opéron sont traduites. En plus les gènes de fusion ORF4'/lacZ et dicB/lacZ ont révélé un promoteur interne à l'opéron. La cartographie préliminaire des transcrits de l'opéron dicB a montré un phénomène complexe de mâturation de messager s. Des observations indirectes suggèrent que DicB', le produit de l'ORF4', antagonise l'effet de DicB. L'ensemble de ces résultats m'a conduit à proposer trois niveaux de régulation pour l'expression de DicB: (1) au niveau transcriptionnel par contrôle de l'activité du promoteur principal de l'opéron et par l'expression d'un promoteur secondaire, (Il) au niveau post-transcriptionnel par mâturation de messagers, (III) au niveau protéique par interaction entre DicB' et DieB.

  • Titre traduit

    Study of the dicB operon, involved on control of cell division in Escherichia coli bacterial cells


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (150 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 117-131

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1987)16
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.