États de Rydberg atomiques en champs magnétique et électrique parallèles : spectroscopie à haute résolution sur jet atomique de lithium : mise en évidence expérimentale et analyse théorique de la structure Stark du multiplet diamagnétique hydrogénoïde

par Claudine Thomas Carré

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Jacques Pinard.

Soutenue en 1987

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    C'est dans le cadre du très vaste problème de l'atome en présence de champs magnétique (B)et électrique (F) statiques que s'inscrit ce travail de thèse d'état. A cause des symétries très différentes des trois interactions impliquées : coulombienne, diamagnétique et électrique, on ne peut pas trouver de solution analytique exacte même dans le cas simple de l'atome d'hydrogène et pour des directions confondues des deux champs appliqués. A la limite des champs faibles et parallèles, où les interactions électrique et diamagnétique peuvent être traitées au premier ordre de la théorie des perturbations dans un sous-espace d'états hydrogénoïdes dégénérés de n et M donnés, il est possible de développer un certain nombre d'analyses afin de prévoir théoriquement les caractéristiques de la structure Stark du multiplet diamagnétique hydrogénoïde. Notre expérience de spectroscopie à haute résolution, sur jet atomique, a fourni la première mise en évidence expérimentale de la structure diamagnétique (B≠0, F=O) d'un multiplet complet sur l'exemple des états impairs de M=O et ±1du lithium, qui peuvent être considérés quasi-hydrogénoïdes (δ p=0. 053. )L'étude expérimentale de l'évolution des énergies des niveaux du multiplet diamagnétique (F=O) ou Stark (B=O) du lithium sous l'action d'un champ électrique ou magnétique croissant a confirmé les résultats théoriques obtenus pour l'hydrogène, le cœur atomique n'entraînant que des modifications locales.

  • Titre traduit

    Atomic Rydberg states in the presence of parallel magnetic and electric fields : high resolution spectroscopy on an atomic beam of lithium, experimental evidence and theoretical analysis of the Stark structure of an hydrogenic diamagnetic manifold


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (370 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 363-369

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1987)7
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.