Machines à représenter : l'analogie des images et la logique de l'ordinateur en éducation et formation

par Monique Linard

Thèse de doctorat en Science de l'éducation

Sous la direction de Jean-Claude Filloux.

Soutenue en 1987

à Paris 10 .


  • Résumé

    Synthèse de vingt ans de travaux personnels dans le domaine des technologies éducatives, spécialement sur les relations entre l'individu qui apprend et des machines telles que vidéo et ordinateur. Un parcours à la fois théorique et expérimental allant de la linguistique à l’E. A. O et l'intelligence artificielle via l'a. V. Et la psychologie. La "représentation" est le concept central utilise pour analyser les nombreuses dimensions et les effets de l'introduction massive de nouveaux objets cognitifs (images et programmes a base électronique) à l'intérieur même des processus cognitifs de l'homme apprenant. Camera vidéo et ordinateur objectivent et modélisent chacun de façon spécifique l'un des deux différents modes humains de représentation mentale : l'analogique sensible global et le logique rationnel analytique. Par leurs boucles de feedback et leur interactivité, ces machines médiatisent efficacement mais interfèrent auss -plexe et ambivalente dans nos processus cognitifs, avec des effets aussi bien négatifs que positifs sur l'apprentissage. On pose l'hypothèse qu'un nouveau mode de narcissisme, mental, se développe dans l'interaction en miroir entre représentations humaines internes et représentations artificielles externes. Ceci pourrait être une origine des différences interindividuelles considérables de comportement observées sur le terrain. De plus, la logique de l'ordinateur induirait chez certains une dérive névrotique de type obsessionnel, d'une attitude de maitrise (légitime) a une attitude d'emprise (névrotique) fondée sur le contrôle tout-puissant de mondes formels abstraits isoles de toute source de perturbation.

  • Titre traduit

    Representing machines : the analogy of pictures and the logic of computers in the field of education and training


  • Résumé

    A synthesis of twenty years of personal studies in the field of educational technologies, especially on the relations between the learning individual and machines such as video tape recorders and computers. A journey, both theoretical and experimental from linguistics to CAI and artificial intelligence via audio-visual aids and psychology. "Representation" is the central concept used to analyze the many dimensions and effects of the massive introduction of new artificial cognitive objects (electronic pictures and programs) within the natural cognitive processes of learning man. Video cameras and computers each objectify and modelize in its specific way one of the main two different human modes of mental representation : the sensitive global analogic, and the rational analytic logic mode with their feedback loops and interactivity, both machines prove both efficient mediato complex, ambivalent cognitive intruders with effects, both positive and negative, on the learning processes. An hypothesis is that a new mode of mental narcissism is developing in the mirror type of interactions between human inner-and machine outer representation, a possible origin of the considerable behavioral interindividual differences observed in the field. Besides, the computer logic would induce in some individuals a neurotic drift of obsessional type, from a position of mastery (legitimate) to one of ascendency (neurotic) through all-powerful control of formal abstract worlds.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (pagination multiple)
  • Annexes : Bibliogr. p.299-319

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 7281
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.