Le modèle hiérarchique : une méthode d'analyse des relations salariales

par Bénédicte Reynaud

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Guy Caire.

Soutenue en 1987

à Paris 10 .


  • Résumé

    La thèse cherche à résoudre la question de l'incertitude qualitative propre a la relation salariale. Il s'agit d'une situation ou la "qualité" du salarie, c'est-à-dire sa productivité, n'est pas connue avant l'échange et demeure difficilement observable après. Au coeur de cette question, se trouve la nécessite d'élaborer une théorie économique des règles. La recherche est menée en deux parties. La première partie est consacrée a l'analyse des représentations du social. La seconde, a la construction du social. Le premier chapitre se rapporte aux théories néoclassiques qui ont considère l'incertitude radicale comme un réel problème a résoudre. Elles ont alors développe une conceptualisation de la règle dont l'enjeu est le suivant : comment concevoir la règle malgré l'autorégulation du marche ? Le second chapitre traite des théories hétérodoxes qui ont fonde une critique du marche a partir des règles. Le troisième chapitre expose les thèses de Louis Dumont qui nous ont parues essentielles pour la construction du social. La seconde partie est consacrée a l'élaboration d'un modèle d'analyse des relations salariales, le modèle hiérarchique. Dans le chapitre IV, on montre que l'incertitude qualitative ne trouve de solutions adéquates ni dans le paradigme walrasien, ni dans le paradigme qusi-walrasien. On expose ensuite la configuration générale du modèle : le dualisme-mache du travail, normes ou règles, -l'entreprise comme médiation entre ces niveaux, une conception juridique de la norme : elle est a la fois un instrument de mesure et un modèle. Le chapitre v applique le modèle a l'analyse de la genèse d'une règle spécifique, le chômage a la fin du xixe siècle. Enfin, le chapitre vi applique le modèle a l'analyse des relations salariales, en France, dans la crise actuelle. Il y a deux résultats : en premier lieu, l'importance des formes intermédiaires dans la stabilité des relations salariales ; en second lieu, une interprétation de la crise : il s'agit d'une crise d'excès de différenciations des règles et une crise de l'intermédiation ou crise de l'entreprise.

  • Titre traduit

    The hierarchical pattern : an analysis of salarial relationships


  • Résumé

    The thesis is an attempt to solve the qualitative uncertainly problem, concerning the salarial relationship. It defines a situation in which the “quality” of the worker, his productivity, is unknow before the exchange and is still inobservable after. Central of this question, is the necessity of an economic theory of rules. The research has two parts: the first one is an analysis of the social representation. The second one deals with the social construction. The first chapter analyses the neo classical theories which have considered the radical uncertainty as a real problem to be solved. Their problem is to give a response at the following question: which conception of rules though their theisis of an autoregulated market? The second chapter has to do with the heterodox theories which have embodied the critic of the market with the rules. The third chapter explains the Louis Dumont’s thesis. The second part is an attempt to elaborate an analysis pattern of salarial relationships, the hierarchical pattern. In the chapter IV, we show that qualitive incertainly does not have the adequate solutions as far as the walrasian and quasiwalrasian paradigme is concern. We explain the general scheme of our pattern: a dualism –labor market, rules or norms, -entreprise as an intermediate, and a juridical conception of norm: il is an evaluation tool and a pattern. The chapter V applies the pattern to the analysis of the emvergence of a specific rule, the unemployment at the end of XIX century. The chapter VI applies the model to the analysis of salarial relationship in France, in the actual crisis. There are two results: on the one hand, the impact of intermedial forms in the stabilization of salarial relationship; on the other hand, an interpretation of the crisis. It is a crisis of exces of differenciation of rules and a crisis of intermediation or enterprise crisis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (351 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 309-343

Où se trouve cette thèse ?