Réversibilité de Baudelaire

par Jean Pellegrin

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Guy Michaud.

Soutenue en 1987

à Paris 10 .


  • Résumé

    Le poème Réversibilité (no 44 des Fleurs du Mal de 1861) est étudié en lui-même, et replace dans le "cycle de Madame Sabatier" qui fait l'objet, dans son ensemble, d'un réexamen. Le concept de réversibilité est exploré dans son acception théologique, inspirée notamment de joseph de Maistre. Surtout, il est envisagé de manière plus large, par analyse des composantes que suggère sa structure lexicale même ("verser", répétition, virtualité), rapprochement avec le concept voisin de correspondances, opposition à l'irréversibilité. Deux sens principaux se dégagent. En premier lieu, celui d'un élan, d'un courant, d'un flux, matériel, spirituel ou surnaturel, qui va du bien au bien ("réversibilité blanche") ou du mal au bien ("réversibilité noire"). En second lieu, celui, plus formel, d'un retournement ou renversement. Ce renversement concerne le flux lui-même (du bien au mal : la réversibilité est réversible), mais aussi les domaines les plus variés : la morale et la politique (conversion, conspiration, révolution, subversion), la logique (nombres, analogie, contradiction), l'espace (contenant-contenu, grand-petit, symétrie et dissymétrie, infini) et le temps (le rajeunissement, le remords, l'irrémédiable), la rhétorique (métaphore, hypallage, réversion) et la poétique.

  • Titre traduit

    Baudelaire's Réversibilité


  • Résumé

    The poem Reversibilité (les Fleurs du Mal, 1861, number 44) is studied for itself, and replaced in the "cycle of Madame Sabatier", which is wholly reexamined. The concept of reversibility is prospected in its theological signification, especially drawn from joseph de Maistre. But it is more widely looked on, analyzing the elements of its lexical structure ("to pour", repetition, virtuality), putting together the bordering concept of "correspondances", setting against irreversibility. Two outstanding meanings become apparent. Firstly, a spring, stream, flow or "under-current" -material, spiritual or supernatural, from good to good ("white reversibility") or from evil to good ("black reversibility"). Secondly, a turning or reversal. This reversal does not merely concern the proper stream (reversibility is reversible), but most different fields: ethics and politics (conversion, conspiracy, revolution, subversion), logic (numbers, analogy, contradiction), space (container and contents, big and small, symmetry and dissymmetry, infinite) and time (rejuvenation, remorse, irremediable), rhetoric (metaphor, hypallage, reversion) and, last but not least, poetics.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1988 par Atelier national reproduction des thèses à Lille et par Diffusion Aux amateurs de livres à Paris

Réversibilité de Baudelaire


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (789 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.755-772.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T7221
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1988 par Atelier national reproduction des thèses et par Diffusion Aux amateurs de livres à Lille

Informations

  • Sous le titre : Réversibilité de Baudelaire
  • Détails : 1 vol. (448 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 425-436. Index. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.