La classe ouvrière algerienne : essai théorique et pratique : le cas d'Annaba

par Fatiha Allab

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Maurice Robin.

Soutenue en 1987

à Paris 10 .


  • Résumé

    Après la représentation des concepts opératoires (classe sociale, conscience, idéologie…), des critères explicites sont proposés pour la caractérisation d’une classe. Une description de l’environnement économique, social et culturel suit, principalement le processus d’industrialisation qui a favorisé l’émergence d’une grande population ouvrière, l’entreprise avec son évolution et les répercussions sur la participation ouvrière… Les deux premières parties de la thèse sont consacrées à ces considérations théoriques ou générales. Les deux autres parties abordent de façon pratique et concrète la question de savoir dans quelle mesure la population ouvrière du pôle industriel d’Annaba constitue une classe compte tenu des critères issus du concept de classe. Après une enquête pratique par sondage sur un échantillon de taille élevée, l’étude finit par des conclusions pratiques sur les caractéristiques spécifiques de la population ouvrière puis par une conclusion théorique sur la validité du concept de classe pour l’approche de sociétés en changement sous la conduite de l’État , « interface » obligé de tout rapport social et agent indirect de toute action de classe.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (422 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.409-417.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T7222

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MESSADI FATIHA EP ALLAB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.