La technologie appropriée : une stratégie alternative pour les pays en voie de développement

par Hilda Santa Cruz Portal

Thèse de doctorat en Droit Public

Sous la direction de Hugues Portelli.

Soutenue en 1987

à Paris 10 .


  • Résumé

    Nous avons divisé nos recherches en trois parties : d'abord une critique du transfert de technologie, puis les avantages apportés par la technologie au tiers monde, et enfin les conditions rendues nécessaires pour que la technologie puisse être un véritable facteur de développement. Depuis plus de vingt ans les résultats de l'acquisition des technologies étrangères suscitent de nombreuses controverses. A savoir : la dépendance excessive des pays en voie de développement envers les pays industrialisés, l'apport de certaines technologies rendues aujourd'hui obsolètes, l'absence de sélectivité de ces dernières et leur inadaptation aux terrains. D'autre part les pays en voie de développement doivent s'endetter à l'extérieur ou accepter l'entrée massive de capitaux étrangers. Face à l'ensemble de ces problèmes, le tiers monde ressent le besoin crucial de retrouver son identité, l'unité de son processus historique et la possibilité de pouvoir diriger leur avenir, en proposant des conditions favorables à la création de technologies locales originales; s'appuyant sur un développement authentique et endogène ayant pour base la culture de son peuple, pour centre l'homme lui-même et pour finalité leur projet de civilisation. Le choix des technologies appropriées est la conséquence naturelle d’une stratégie de développement spécifique, mais il intervient non seulement dans l'accélération du processus de développement, mais aussi dans l'instauration d'un nouvel ordre économique international par conséquent, l'objet de ce travail a consisté à cerner l'ensemble du tiers monde posés par la technologie et ainsi de susciter à la fois réflexion et débat dans le but d'aider à régler cet épineux problème.

  • Titre traduit

    Appropriate technology : an alternative strategy for developing countries


  • Résumé

    We have divided our study into three parts: first a critique of technology transfer; then; an evaluation of the advantages which appropriate technologies have brought to the third world; finally, an analysis of the conditions which permit appropriate technologies to be a real factor of development. The question of the impact of foreign technologies has been a highly controversial one for more than twenty years. Among the criticisms are the following: the excessive dependence of the developing countries on the developed countries; the contribution of certain technologies which have now been rendered obsolete; the absence of selectivity regarding these technologies and their lack of adaptability to the situation. Furthermore, the developing countries must become heavily indebted, or they must accept the entry of foreign capitals on a massive scale. Faced with the totality of these problems, the third world is experiencing the crucial necessity of rediscovering its identity by means of proposing favorable conditions for the creation of original local technologies. The third world must rely on an authentic and indigenous development based upon the culture of its people with the goal of focusing on the human being and upon realizing their project of civilization. The choice of appropriate technologies is the natural correlative of an appropriate developmental strategy, but it is also relevant to the acceleration of the development process as well as to the installation of a new international economic order. Accordingly, the object of this study is to address the totality of the problems which technology poses for the third world and thereby to elicit both reflection and debate with the goal of helping to solve this thorny problem.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (470 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 418-436

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T
  • Bibliothèque : Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (Nanterre).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Q 19424

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.PARIS.DROIT.1987
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : GM1601-1987-901721987-44
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.