La Révolution française à travers le cinéma et la télévision

par Sylvie Dallet

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Serge Berstein.

Soutenue en 1987

à Paris 10 .


  • Résumé

    Le cinéma et la télévision sont au XXe siècle les nouveaux relais que les gens utilisent pour commémorer ou comprendre le passé. Leurs messages sonores et visuels concurrencent donc efficacement l’enseignement écrit dispensé par les écoles et les Universités et l’enseignement oral que représente, particulièrement au XIXe siècle, le théâtre. Ces nouveaux médias puisent dans l’Histoire leur inspiration et créent un genre, celui du cinéma historique, qui possède des règles précises. Cette thèse correspond en premier lieu à une recherche méthodologique sur les fondements du cinéma historique, qu’il concerne le péplum, le western, le cinéma impérial ou celui de Révolution française. Cette thèse s’inscrit par ailleurs parmi les thèses d’historiographie classique, car elle recense l’origine idéologique des images animées. Ces images correspondent à la fois à des enjeux politiques précis (changements de majorité gouvernementale), des stratégies universitaires (lutte entre les universitaires et les autodidactes) et des débats historiographiques datant du XIXe siècle (nature et culture ; monarchie et démocratie, science et symbole). Cette thèse veut montrer combien, sur des supports apparemment frustes ou peu précis se greffent des traditions historiographiques ancienne et complexe. Elle fait donc constamment référence aux écrits historiographiques, aux textes littéraires et à l’histoire politique du XXe siècle.

  • Titre traduit

    ˜The œFrench Revolution during the cinema and the television in the world


  • Résumé

    Cinema and television are in the 20th century the new vehicles and by the people to commemorate or understand the past. The audio and visual messages they give compete with the written teaching of schools and universities and the oral teaching of theater, for instance, in the nineteenth century. These new medias dip their inspiration out of history and create a new kind of cinema, the historical cinema, with specific rules. This thesis contains first a methodological research about the basis of historical cinema, treating either of “peplum”, western of French Revolution cinema – on another hand it’s a classical historiography thesis for it traces back to the ideological origin of animated pictures. These pictures stand at the same time for political stakes (government majority changes), university strategies (in the fight between the academic and the self educated historian) and historiographicdebates from the nineteenth century (nature and culture, monarchy and democracy, sciences and symbol). The topic of this thesis is to show that behind the apparent rough and few precision of the material, lay old and complex historiographical tradition. Than it’s a constant reference to historiographical writing, literature and political history of the twentieth century.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (580,ILVIII f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.IV-ILIII.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T7189
  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Droit/Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TX 1987 005
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.