Le théâtre de madame de Genlis

par Marie-Emmanuelle Plagnol-Diéval

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Sylvain Menant.

Soutenue en 1987

à Paris 10 .


  • Résumé

    Madame de Genlis est l'auteur d'un théâtre d'éducation à l'usage des jeunes personnes, aujourd'hui oublie. Ce travail analyse le corpus et dégage des critères pertinents pour des œuvres analogues. Citons parmi ceux-ci la genèse de l'œuvre théâtrale édifiante, la morale, la technique dramaturgique (intrigue, temps et personnage) et l'aptitude à la représentation. Ce théâtre se caractérise par une esthétique néo-classique : il repose sur la morale, l'affrontement inégal du bien et du mal et la répartition des personnages entre vertueux, imparfaits et méchants. La morale laïcise l'enseignement de l'église. Sont loues la tempérance, le courage moral, la charité et critiques l'orgueil, la paresse, les défauts de la parole, l'intrigue et l'affectation de perversité. Le but est de préserver l'harmonie sociale. Cependant, l'adaptation de la morale à la société n'implique pas un témoignage historique objectif, puisque l'idéologie et les mythes genlisiens (comme celui de la famille) se substituent à la peinture des mœurs. La technique dramaturgique résulte également d'un compromis entre le didactisme et les nécessites théâtrales comme le montrent les transformations de l'intrigue et du temps. Le style édifiant crée des formes fixes (scène de morale, exemplum, abstraction morale, sentence et hors-texte). Le personnage est au carrefour de ces tensions, influence par le mode de représentation du théâtre mondain, le schématisme du théâtre édifiant, l'inversion des schémas actanciels traditionnels et la création de nouveaux actants. Toutefois, le théâtre édifiant n'ignore pas la théâtralité : la publicité de la vertu passant par la représentation. Le théâtre de madame de Genlis, dans son unité et son originalité, répond à un vœu moral, social, pédagogique et illustre le passage des lumières à la France des notables.

  • Titre traduit

    Madame de Genlis's theater


  • Résumé

    Madame de Genlis wrote a theater of education, today forgotten. This work analyses this theater and brings out valuable criterions for other similar works, such as the genesis of the play, the morals, the art of the theater (plot, tempo and characters) and fitness for performance. This theater is based upon a neo-classical aesthetics including morals, unequal struggle between good and evil and breakdown of the characters by the virtuous, the unperfected and the wicked. Morals secularize religious ethics. Temperance, moral strength and charity are praised, while pride, laziness, gossip, intrigue and perversity are criticized. The aim is social harmony. The adaptation of morals to society however does not imply an objective historical testimony, as the genlisian ideology and myths (family for instance) take the place of realism. The art of the theater is consequently a compromise between didactic and dramatic necessities, which explains the metamorphoses of tempo and plot. Edifying style is characterized too by original turns of phrases, for instance moral sketches, abstractions and mottos. Characters are influenced by performances of a theater of society, schematic of edifying theater, reversal of traditional comic characters and creation of new heroes. These works nevertheless care for performance because of the publicity of virtue. Madame de Genlis's theater is characterized by unity and originality; it corresponds to a moral, social and pedagogical expectation: this work shows the transition between the age of enlightenment and the nineteenth century of Louis-Philippe.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (622 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.603-611

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 7169

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFL 200463/1987/19
  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5417-1987-66
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 87-733
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.