Matuchos, le reve de la terre (etude sur le processus de colonisation agricole et les luttes des paysans meridionaux au bresil - 1930 - 1984)

par José Vicente Tavares dos Santos

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Henri Mendras.

Soutenue en 1987

à Paris 10 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le sujet de cette these est le processus de colonisation agricole dans la societe bresilienne contemporaine. Il s'agit d'expliquer sociologiquement ce processus en tant que resultante de l'action, non seulement de l'etat et des forces sociales dominantes - les capitalistes et les proprietaires fonciers - mais encore de l'intervention de la paysannerie. En particulier, des paysans meridionaux qui, tout en organisant des luttes sociales, poursuivent leur propre projet social. Nous avons considere que la colonisation agricole est une forme de production du social dans un certain milieu natural. Nous avons analyse les formes sociales de vie et de production ainsi que les rapports sociaux, tant dans les regions d'origine des populations rurales que dans les regions d'arrivee, sur les programmes de colonisation. Cependant, la colonisation agricole a toujours ete une affaire d'etat: nous avons voulu analyser l'efficacite politique et ideologique de la colonisation en tant que technique sociale de domination. Enfin, nous nous sommes interroges sur les origines et les formes sociales du "reve de terre" des paysans bresiliens. Nous avons fait l'observation de trois terrains entre 1980 et 1984: le programme de colonisation canarana, installe en 1972 dans l'etat du mato grosso; le programme terranova, installe en 1978 dans le meme etat; et la region nord de l'etat du rio grande do sul. En conclusion, nous avons construit la notion sociologique de "processus de colonisation agricole" : un processus social complexe, d'une double dimension, spatiale et temporelle, qui fait inter-agir des forces sociales et qui, ce faisant, produit des rapports sociaux.


  • Résumé

    The subject of this thesis is the process of agricultural colonisation in contemporary brazilian society. We try to explain this social process as the product of three elements: the state's policy, the interests of the dominants social forces and also the action of the peasants (mainly the southern peasants who, by their social struggles, look on their specific social projet). We start with the assumption that agricultural colonisation is a complex form of production of social life on a natural environment. We analyse two main regions : that of the migrants'origins and that of their arrival. Land colonisation has always been a state affair : this is why we tried to analyse the political and ideological meanings of colonisation as a form of social domination. We have also looked at the social origins of the "dream of land" of the brazilian peasants. We carried out fiel work from 1980 to 1984 in three areas : in the project of colonisation named canarana established in 1972, in another one named terranova established in 1978 (both in the state of mato grosso), and in the state of rio grande do sul. In the conclusion, we put forward the sociological concept of "agricultural colonisation process", meaning a complex social process wich has a double dimension (spacial and temporal) and produces the inter-action of social forces in conflict, thus creating social relations.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (Nanterre).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : F 4209 (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.