Strategies et problematique de transfert de technologie et de savoir-faire dans l'industrie agro-alimentaire : cas de la tunisie et du maroc

par Raouf Ouaja

Thèse de doctorat en Gestion

Sous la direction de JOSEPH LE BIHAN.

Soutenue en 1987

à Paris 9 .


  • Résumé

    Notre objectif ici est d'analyser la dimension strategique que represente la technologie pour les firmes agro-alimentaires des pays industrialises. Notamment dans leurs rapports avec celles des pays en voie de developpement, en particulier le maroc et la tunisie que nous avons choisi pour le besoin de notre recherche. Il s'agit pour nous de demontrer que l'etendue des besoins technologiques des pays en voie de developpement, dans le domaine de l'agro-alimentaire, est a l'origine du recours de nombreuses firmes de ces pays a la cooperation industrielle pour la conception et la realisation de projets indispensables a leur developpement. Ceci nous permettra d'evaluer en meme temps le role et la place de transfert de technologie et de savoir-faire dans la strategie des firmes emettrices et son impact sur leur expansion. A travers l'etude de quelques experiences de transfert de technologie et de savoir-faire menees au maghreb par des firmes agroalimentaires francaises ou europeennes, il nous sera possible en effet d'identifier les differents problemes pratiques rencontres ainsi que les difficultes marquant ces relations de cooperation industrielle. Des lors, il conviendra de nous interroger sur l'efficacite et l'opportunite de la fonction "transfert de technologie et de savoir-faire"pour ce qui est de: la formation du personnel ; l'adaptation des techniques (problemes de choix des procedes) ; l'adaptation des prestations technologiques ; etc. . . Enfin, vu les divergences actuelles des interets des partenaires, notre travail a pour modeste ambition de mettre en lumiere les conditions de depassements des problemes rencontres et de reflechir sur des nouvelles modalites de transfert de technologie et de savoir-faire ; modalites qui seraient l'aboutissement de relations plus elaborees en fonction des caracteristiques des contrats et impliqueraient ainsi des pratiques concertees, contrairement aux conduites d'affrontement actuelles.


  • Résumé

    Our purpose is to analyse the strategic aspect of technology for firms from developed countries, dealing with agribusiness and their relationship with firms in developing countries. We have based our study on the case of two countries : morocco and tunisia, and we have tried to show that the need of these countries for technology in the field of agribusiness is very high. Many firms in developing countries ressort to industrial cooperation for the achievement of projects which are vital for their development. In the course of this study we also tried to evaluate the importance of technology transfer in the strategy of the firms which transfer it, and the impact it has on their expansion. What are the problems encountered in industrial cooperation? to answer this question we have studied some technology and know-how transfer experiences carried out by french or other europeen firms in the maghreb. Then we have asked ourselves how efficiently technology transfer was carried out. Since both parties seem to have different interests, our work is an attempt to propose solutions to these problems and to debate on more elaborate modalities for technology and know-how transfer which might be profitable for both partners.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.