Référence plastique et discours littéraire, de Raymond Roussel au nouveau roman

par Georges Raillard

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Jean Levaillant.

Soutenue en 1987

à Paris 8 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette thèse n'a pas pour objet les "correspondances" d'art. La "référence plastique" y est considérée comme le vecteur du "langage indirect". Analysé par Merleau - Ponty dans la peinture, il est également a l'oeuvre dans la littérature, donnant au texte "moderne" une de ses marques. Historiquement, dans la littérature, il se fonde sur Flaubert : son "trop de choses pas assez de formes", sa pratique de la série et du renvoi dans Bouvard, la création d'un objet utopique de l'intégration de la disparate puis sur Cezanne quand, dans la constitution d'un "objet", il substitue le "motif" au "sujet", la "modulation" au "modelage". Notre travail prend en compte le double rapport du langage aux choses et a lui-même ( Roussel ), le double mouvement, Proustien, de la totalisation et de la fragmentation, le rêve d'une forme autarcique renvoie à ce qui est appelé ici figure : le mouvement de construction d'un batiment, "raisonné" où tiendraient ensemble le logement du je ( construit-construisant ) et l'épars du monde. Des images ( cathédrales, pyramides, chateaux. . . . ) En fournissent des modèles totalisants que l'oeuvre ne cesse de défaire par les effets des dédoublements et surimpressions, de l'anamorphoses. Dans l'analyse on a recours a deux notions : celle de "formes rectrices" et celle de "formes fictives" les premières sont déduites de la récurrence dans notre corpus - plastique et littéraire - des formes géomètriques informantes. Elles ne constituent pas le tout de ces textes. Elles sont ici tenues pour des recours transitaires et des inducteurs privilegiés aux "formes fictives". Celles-ci sont composées des relations multiples qui s'opèrent dans l'infini mouvement du texte : l'éventail, la résille, les bandes. . . , Formes souples propres a la littèrature, en sont les agents, les formes fictives font un sort a la matérialité du texte. Elles trouvent leur point extrême dans l'hapax, néographisme où la fiction s'abrège dans l'unicité d'un signe, dans l'insistance, duchampienne, du même.

  • Titre traduit

    Plastic reference and literary discourse from raymond roussel to "le nouveau roman


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : THC 431
  • Bibliothèque : Bibliothèque Kandinsky - Centre de documentation et de recherche du Musée national d'art moderne - Centre de création industrielle.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.