Incidence de l'origine socio-culturelle de l'enseignant de cours moyen deuxième année sur son évaluation de la langue écrite : étude à partir des facteurs orthographe, vocabulaire et morpho-syntaxe

par Yolande Saboya

Thèse de doctorat en Science de l'éducation

Sous la direction de Daniel Zimmermann.

Soutenue en 1987

à Paris 8 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Tout individu realise la fonction langage selon son environnement, langagier notamment. La langue ecrite que chacun s'approprie, en premier lieu a l'ecole elementaire, a comme principe la langue orale qu'il aura acquise dans son milieu originel, c'est-a-dire familial dans la quasi-totalite des cas. L'ecole, jusqu'a maintenant, explicite comme objectif fondamental l'"acces de tous a la maitrise de la langue courante correcte". Cependant, l'institution ne semble pas se donner les moyens d'atteindre cet objectif, puisque d'une part elle ne tient pas compte de la differentialite des bagages langagiers originels, d'autre part elle ne fournit pas aux instituteurs une formation qui leur permettrait d'etre moins aveugles a leur pratique. C'est a travers l'evaluation signifiee, en particulier, que peut etre le mieux percue cette cecite de l'enseignant, et ce surtout quand les resultats de cette evaluation sont confrontes au discours des maitres sur l'enseignement du francais. En effet, l'institeur evalue les produits langagiers en fonction de la perception qu'il possede de la langue, perception qui est elle-meme fonction de l'origine socio-culturelle de l'enseignant. Le maitre d'origine plutot defavorisee, qui a acquis la langue normee a l'ecole, evalue les differents facteurs de cette langue en fonction de l'explicitation menee a l'ecole du code des dits facteurs. C'est ainsi qu'il est demontre : - d'une part que, dans leur ensemble, les instituteurs accordent la premiere place a l'orthographe, la seconde au vocabulaire et enfin la derniere a la syntaxe; - d'autre part que cette evaluation est en fait socio-differentielle. En effet, les enseignants d'origine plutot favorisee valorisent egalement le vocabulaire et la syntaxe; en revanche, leurs collegues accordent nettement plus de prix au vocabulaire qu'a la syntaxe

  • Titre traduit

    Incidence of the fifth form (french c. M. 2, cours moyen deuxieme annee) schoolteacher's socio-cultural origin upon his her evaluation of the written language : a study based upon such factors as spelling, vocabulary and morpho-syntax


  • Résumé

    Every individual apprehends and uses language as a function according to his her personal environment, this speech-form as part of his her environment. The written language with which everybody has to comply-first in primary school- is based upon the oral idiom acquired in one's original environment that is in most cases, in one's family. Up to now, in primary school, the fundamental aim has been : access for everyone to the mastery of the correct use of everyday speech. However the institution does not seem to procure the means of reaching this aim; since on the one hand it does not take into account the differential quality of the original linguistic knowledge, on the other hand, it does not supply schoolteachers with a training which might enable them to see better into their teaching. It is particularly through codified evaluation that can be best apprehended this schoolteacher's way of seeing, above all when the results of this evalua- tion are confronted to the theories of the masters about the teaching of the french idiom. In fact the schoolmaster evaluates the linguistic products in terms of his own appreciation of the idiom which itself depends upon the tea- cher's socio-cultural background. A schoolteacher of less privileged extrac- tion who has learnt the standard language at school evaluates the different factors of language according to the school explanation of the code of these very factors. Thus, our idea is to show: first: for most schoolteachers, spelling takes precedence over vocabulary and vocabulary over syntax which comes last. From a higher strata give the same importance to vocabulary and syntaxe; whereas their colleagues obviously consider that vocabulary is more important than syntax

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (566 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 60
  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 61
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.