La jeune fille, les pouvoirs et la mort dans la societe athenienne du 5eme siecle

par Geneviève Hoffmann

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Claude Mossé.

Soutenue en 1987

à Paris 8 .


  • Résumé

    L'analyse des personnages feminins de l'orestie, leur insertion dans des gestes ritualises et leur fonction dans l'economie du drame, permettent de mettre au jour une identite tragique de la jeune fille dont les caracteres s'apprecient par comparaison avec les filles du passe homerique et celles des societes barbares decrites par herodote. Le discours du medecin hippocratique, tout comme la stele, traduit la reconnaissance du corps virginal, circonscrit dans une negation de l'epouse. Quant a la place sociale de la jeune fille, elle met en jeu des pouvoirs et des tutelles concurrentes. En fait, l'etude de la dot et des alliances familiales revelent a la fois la volonte du pere de gouverner sa descendance par le mariage de sa fille et la mutation des strategies matrimoniales sur le plan politique. Il importe que la jeune fille demeure hors des territoires de la seduction pour mieux denoncer le piege d'amour et de mort qu'est le corps de la femme coupable d'adultere. Car ce delit revet, a athenes, une gravite exceptionnelle, pour tout dire, politique. L'efficacite du personnage, fille et soeur, se lit aussi a l'aune d'une societe isonomique, craignant en la jeune fille, instrument et miroir de l'autorite paternelle, une conception du pouvoir perimee et une menace de discorde potentielle. Contre ce danger, s'anime sur la scene du theatre la soeur, auxiliaire et agent de conciliation depourvu de connotation erotique. En athena, jeune fille divine, divinite poliade, se cristallisent les signes epures d'une reconnaissance a la mesure d'une identite civique.

  • Titre traduit

    Maidenhood, authorities and death in the 5th century athenian. Society


  • Résumé

    The feminine characters'analysis in the orestie, their insertion in ritual gestures and their function in the drama's schooe emphisize the existence of the young maid's tragical identity whose qualities are to be studied by comparison with the young maids from the homeric past and with from the barbarian countries described by herodot. The hippocratic practitisner's speech, as well as the stele express the recognition of the virginal group altogether with the negation of the wife. As for the social position given to the maid, it involves challenging and tutelling powers. In fact, the dowry's study and the family alliances show the father's determination to govern his descent by his daugther's wedding as well as the matrimonial strategie's mutation on the political level. It is necessary that the young maid stay out of the seduction's territory so as to show that the guilty adultery is love and death's trap. Because the delictious deed has in athena, an exceptional importance and political, indeed. The character's signification maid or sister can also be understood in relation with an isonomic society which fears that the young maid, who is the father's authority's mirror and instrument, could be used as a vanishing power's concept and a potential threat of discord. Against that danger, is the sister, auxiliary and peaceful agent, because she has no erotic link. Athena, divine young maid, poliad divinity, gathers the naked signs of a recognition which is like a civic identity.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1992 par de Boccard à Paris

La jeune fille, le pouvoir et la mort : dans l'Athènes classique


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Accessible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5417-1987-320
  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 133
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 88-495
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1992 par de Boccard à Paris

Informations

  • Sous le titre : La jeune fille, le pouvoir et la mort : dans l'Athènes classique
  • Dans la collection : De l'archéologie à l'histoire , 1157-3872
  • Détails : 1 vol. (386 p.-XV p. de pl.)
  • ISBN : 2-7018-0066-8
  • Annexes : Notes bibliogr. Bibliogr. p. 377-382. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.