Les soldats de Bernd Alois Zimmermann : technique compositionnelle et stratégie dramaturgique

par Laurence Helleu

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de Daniel Charles.

Soutenue en 1987

à Paris 8 .


  • Résumé

    B. A. Zimmermann (1918-1970) a compose son unique opera entre 1958 et 1963. L'oeuvre est particulierement representative des theories esthetiques du compositeur et de leurs implications philosophiques ; la premiere partie du travail leur est consacre, (sphericite du temps, pluralisme, conception de l'art, influence de james joyce, ezra pound et plaul klee). La deuxieme partie analyse les elements les plus importants de l'oeuvre : le livret, le serialisme, la technique de citation, l'utilisation des formes anciennes, le pluralisme dramaturgique, le melange des genresen particulier l'intervention du cinema- et le role des motifs musicaux. La drama- turgie et le tragique des soldats sont etudies dans la troisieme partie ; celle- ci s'acheve par un chapitre plus philosophique, qui s'interroge sur les contra- dictions apparentes entre les idees theoriques de zimmermann et leur mise en oeuvre dans la partition. Ces contradictions disparaissent si elles sont interpretees comme une manifestation de l'intuition ontologique de l'etre.


  • Résumé

    B. A. Zimmermann composed his only opera from 1958 to 1963. The work is peculiarly representative of the composer's esthetic theories, and of their philosophical implications ; the first part of the dissertation is devoted to them (sphericity of time, pluralism, conception of art, and the influence of james joyce, ezra pound and paul klee). The second part analyses the most important elements of the work : the libretto, the serialism, the quotation technic, the use of early forms, the pluralism of dramatic actions, the blend of artistic manners - peculiarly the intervention of the cinema - and the role played by the musical motives. Dramatic art and tragicalness are studied in the third part, which ends with a more philoso- phic chapter : it questions the apparent contradictions between zimmermann's theo- rical ideas and the way they are worked out in the score. These contradictions disappear if they are interpreted as a manifestation of the ontological intuition of the being.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 358 f.
  • Annexes : Bibliogr. f. 323-443

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : THD 123
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.