Accumulation du capital, nouvelles technologies et gestion de main-d'oeuvres : une approche sectorielle

par Christian Le Gall Du Tertre

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Benjamin Coriat.

Soutenue en 1986

à Paris 8 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'objet de cette recherche est d'expliciter, dans un contexte de bouleversement de l'ordre productif, les liens qui existent entre l'introduction de nouvelles technologies et l'evolution de la gestion de la main-d'oeuvre. Plus precisement, cette recherche tente de mettre en evidence: 1. Les differentes realites que regroupe l'expression "technologies nouvelles", dans la mesure ou le systeme de causalites economiques qui president a leur introduction peut varier d'un secteur a un autre; 2. L'existence et l'evolution de modes sectoriels de gestion de la force de travail. Cette etude montre en quoi les modes differenties d'insertion des secteurs dans le systeme macro-economique d'ensemble et la nature specifique du proces de travail pesent sur la caracterisation de cette gestion; 3. Enfin, la diversite des voies que designe un mouvement en apparence unifie, "la marche vers la flexibilite". La specificite de cette recherche est d'avoir fait le choix d'une approche sectorielle. Les trois secteurs industriels retenus ici, ont ete choisis de telle maniere que chacun corresponde a une configuration type de proces de travail et a des conditions specifiques de formation de valeur d'usage et d'echange: -"l'automobile" s'affirme comme l'archetype des industries de serie et joue un role moteur dans la croissance d'apres guerre; -le b. T. P. Illustre un proces de travail de type "chantier" et participe pendant la croissance a la mise en place des nouvelles normes de consommation qu'impose l' accumulation intensive du capital; -la petrochimie est etudiee en tant que secteur type des industries de "process" et dans la mesure ou ses produits jouent un role important dans les consommations intermediaires des autres activites industrielles. Deux conclusions essentielles sont formulees. Il existe tout d'abord des modes differenties de gestion de la force de travail dont les specificites dependent tant du mode d'insertion du secteur dans le fonctionnement macro-economique d'ensemble que de la nature du proces de travail. Enfin la flexibilite recoupe aujourd'hui des realites fort differentes et interoge les paradigmes de la productivite


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Ferry). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences économiques et de gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.493
  • Bibliothèque : Université des Sciences et Technologies de Lille. Faculté des sciences économiques et sociales. Centre de documentation.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 27/1-2
  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 28/1-2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : GM1581-1987-139/44207-4
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.