Construction et etude de souches de escherichia coli k 12 portant une deletion pour les genes ptsh ptsi et crr du systeme des phosphotransferases dependantes du phosphoenolpyruvate (pts)

par Sophie Levy

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Antoine Danchin.

Soutenue en 1987

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le systeme des phosphotransferases dependant du phosphoenol pyruvate (pts) d'escherichia coli regule l'utilisation par la cellule de nombreuses sauces de carbone. Pour preciser le role des differentes proteines du pts dans cette regulation; et dans la modulation de la synthese amp cyclique, 5 souches isogeniques portant differentes deletions dans l'operon pts parfaitement delimites ont ete construites. Ces souches presentent un phenotype maltose**(-). Une mutation supplementaire, obtenue par l'introduction d'un transposon sur le chromosome d'une souche deletee pour l'operon pts restante un phenotype maltose**(+) en augmentant le taux ampc. Cette mutation revele l'existence d'un facteur regulateur de la synthese ou l'activite de l'adenylate cyclase, jusqu'ici


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 195 P.
  • Annexes : 157 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1987
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.