Géochimie de l'uranium et du radium : déséquilibre radioactif dans les eaux naturelles

par Catherine Beaucaire

Thèse de doctorat en es Sciences

Sous la direction de Gil Michard.

Soutenue en 1987

à Paris 7 .


  • Résumé

    Les processus d’interaction eau-roche jouent un rôle primordial dans l'existence des déséquilibres radioactifs dans la chaine de l'uranium, mettant en jeu soit des comportements chimiques différents soit des phénomènes physiques par l'éjection en solution de noyaux de recul alpha. Sur trois séries d'eaux thermales carbogazeuses (Vichy-St Yorre, Vals, Cézallier) et une série autour du gisement d'uranium du bassin de Lodève, nous nous sommes attachés à définir clairement les paramètres (pH, Eh, pCO2, T’C, mélange. . . ) susceptibles de contrôler les nucléides étudiés (principalement U et Ra). Nous avons mis en évidence le jeu concurrentiel de la complexation par les carbonates et des conditions redox sur le contrôle de l'uranium. Celui-ci, absent des eaux à caractère profond est acquis secondairement lors de la remontée de ces eaux (St Yorre). Le radium semble répondre à une loi de coprécipitation Ra-Ba avec la barytine dans l'ensemble de ces eaux. La plupart des eaux thermales ayant conservé leurs caractéristiques profondes (Vichy, Cézallier, eaux carbogazeuses de Lodève) indiquent un faible déséquilibre ³²⁴U⁻²³⁶U, compris entre 1 et 2. Par contre l'existence d'importants déséquilibres dans la série de St Yorre (jusqu'à 12) est liée aux remobilisations secondaires. De la même façon, dans ces eaux, ³²⁴U et ²²⁶Ra sont corrélés. Il semble donc que le facteur de lessivage soit primordial dans l'acquisition du déséquilibre radioactif, le facteur de recul alpha (éjection de ³²⁴Th) étant tout à fait minoritaire dans ce cas.

  • Titre traduit

    Uranium and radium geochemistry: u-series desequilibrium in groundwaters


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (217 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 111-117

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TS (1987) 182

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 87 PA07 7182
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 87 PA07 7182
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.