L'evolution de la croute oceanique vue par les rapports isotopiques de l'oxygene, du carbone et de l'hydrogene

par Pierre Agrinier

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Marc Javoy.

Soutenue en 1987

à Paris 7 .


  • Résumé

    Nous avons etudie, au moyen des isotopes stables de l'oxygene, du carbone et de l'hydrogene, deux types de roches: la sequence ophiolitique de xigaze. Tibet et les eclogites a carbonates de norvege. Elles peuvent representer 2 etats de la croute oceanique a deux stades extremes de son evolution: 1) l'hydrothermalisme d'une dorsale lente, 2) le metamorphisme de haute pression d'une zone de subduction. Ces travaux et la litterature concernant la croute oceanique, nous permettent de dessiner l'evolution isotopique d'une portion de croute oceanique et d'estimer ses implications sur les echanges globaux manteau-ocean


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 130 P.
  • Annexes : 200 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Observatoire des Sciences de l'Univers de Rennes. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : B16669
  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1987
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.