Les peridotites du massif ophiolitique du vourinos (grece) : etude petro-structurale, mise en evidence d'une structure diapirique

par Jean-Yves Frison

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de J.-C. MERCIER.

Soutenue en 1987

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'etude petrographique des facies permet de scinder le vourinos en trois unites lithologiques. L'analyse des donnees structurales, texturales et petrologiques conduit a interpreter le vourinos en terme de diapirisme. Par ailleurs, la determination de la composition chimique des differentes phases minerales et des conditions thermobarometriques revelent que les peridotites ont subi une rehomogeneisation a basse temperature et sous l'effet de le percolation de phase fluide. On considere que le cortege ophiolitique du vourinos resulte d'une refusion locale d'un manteau oceanique deja appauvri, vraisemblablement a l'aplomb d'une zone de subduction


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 258 P.
  • Annexes : 235 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1987
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.