L'Arithmétique ouverte et ses modèles non-standards

par Sedki Boughattas

Thèse de doctorat en Mathématiques

Sous la direction de Jean-Pierre Ressayre.

Soutenue en 1987

à Paris 7 .


  • Résumé

    On montre que, dans le langage forme par les symboles d'addition, de multiplication, de successeur, de relation d'ordre et la constante zéro, la théorie de l'induction pour les formules ouvertes est non-finiment axiomatisable. On apporte la réponse à des questions relatives aux sous-systèmes de cette arithmétique, posées par Shepherdson et par Macintyre


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 37 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 4 REF. Bibliogr. 1 p.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Direction des Bibliothèques et de l'Information Scientifique et Technique-DBIST. Bibliothèque universitaire Sciences et techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T870501
  • Bibliothèque : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Direction des Bibliothèques et de l'Information Scientifique et Technique-DBIST. Bibliothèque universitaire Sciences et techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T870501
  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1987
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie . Section Mathématiques-Informatique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THESE 00913
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.